L’égoïsme générationnel et le bouc émissaire

26 octobre 2010

« La France d’aujourd’hui ne ressemble plus du tout à la France d’il y a même dix ans. Des problèmes qui étaient latents deviennent cruciaux: les flux migratoires, la déperdition de compétitivité… Or les Français ne veulent pas l’admettre. Ils n’ont pas envie de l’avouer. Alors ils se sont construit un petit fétiche sur lequel ils lancent des fléchettes : Nicolas Sarkozy. Le Président est devenu un bouc émissaire.. »

«La mobilisation des manifestants qui luttent contre la réforme du régime de retraite relève d’un égoïsme générationnel : non seulement les jeunes ne se soucient plus des vieux, mais les quinquagénaires et les sexagénaires comme moi qui en ont bien profité n’ont pas envie de travailler deux ans de plus pour payer pour la retraite de ceux qui suivent… »

Denis Tillinac