Que montre l’histoire du nucléaire ?

2 avril 2011

L’histoire du nucléaire montre que les systèmes de sécurité prévus sont toujours pris en défaut par ce qui est, par définition, imprévisible.

A Fukushima : le plan catastrophe n’existait pas.

A Fukushima de l’eau radioactive s’écoule directement dans l’océan, conséquence directe d’une brèche apparue dans un puits de récupération.

De Fukushima au Monde:
De l’iode 131 a été détecté dans des échantillons de lait en France et aux États-Unis, rapportent simultanément l’Institut français de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) et l’Environmental Protection Agency américaine. Les résultats d’analyses confirment que cet isotope radioactif provient des rejets de la centrale nucléaire de Fukushima.

Je suppose qu’au Canada ou en Israel comme un peu partout dans le monde on a relevé | on n’a pas pris soin de mesurer | et on nous cache les résultats réels comme à l’époque de Tchernobyl. On nous prend encore pour des vaches qui gobons l’herbe contaminée sans poser de questions!