Ce qui tue plus que la terreur (2)

29 mars 2016

Ce qui tue plus que la terreur? tout simplement l’environnement, la pollution de nos usines.
L’OMS publie un rapport selon lequel un quart des décès dans le monde seraient attribuables à un environnement insalubre.
Près d’un décès sur quatre dans le monde soit plus de 12,6 millions de morts sont dus a cet environnement empoisonnant dans la léthargie des autorités.

«Des millions de personnes continueront à tomber malades et à mourir prématurément»

Un exemple, la baie de Haifa en Israel, et des autorités qui mentent, des sociétés qui trafiquent les mesures de la pollution, des sondages inventés de toute pièce et surtout les attaques des lobby contre ceux qui osent présenter des recherches qui font état de bébés avec un tour de tête inférieur à la moyenne nationale.

Ou encore le smog de Pékin, 368 soit dix fois plus que la moyenne autorisé, la solution porter un masque (on en vend 2 milliards par an), cela rassure mais c’est inefficace. C’est l’apocalypse!
Alors ne me parlez plus de terreur !! ce qui me terrorise à moi c’est la pollution ambiante.


Ce qui tue plus que la terreur

22 mars 2016

La terreur version XXIeme siècle tue aveuglement par ci par la de par le monde, beaucoup au Proche Orient, souvent en Afrique , et parfois en Europe comme à Paris novembre 2015 et aujourd’hui Bruxelles mars 2016.
Mais cette terreur est plus dérangeante dans notre bien être qu’exterminatrice. on peut dire qu’elle a fait au maximum un millier de mort dans les 12 derniers mois, de loin de tres loin et même sans comparaison aux dégâts et morts causés par exemple par les pesticides avec en arrière fond une puissante industrie partagée entre six multinationales et un résultat plus qu’alarmant: 97 % d’aliments contiennent des résidus de pesticides.

Parmi les pesticides, on compte des perturbateurs endocriniens, capables d’interférer avec le système hormonal,
Nombre de pesticides sont classés CMR — cancérogènes, mutagènes (toxique pour l’ADN) ou reprotoxiques (nocifs pour la fertilité). Certaines de ces substances chimiques sont suspectées dans plusieurs maladies émergentes en lien avec le dérèglement du système hormonal : diabète de type 2, obésité, cancers hormonodépendants (sein, prostate, thyroïde) et troubles neuro-comportementaux (troubles de l’attention, hyperactivité, etc.).
Donc en ce jour de terreur, il s’agit pour nous gens responsables de dire à ceux qui nous gouvernent NON AUX PESTICIDES.

La probabilité de mourir à la suite d’un acte terroriste est infinitésimal et tend vers zéro pour chacun de nous, mais la probabilité de mourir des conséquences des pesticides ou de la pollution de l’air est énorme. Si nous avions des politiciens responsables ce serait leur combat et non celui plus aise qui consiste a nous faire peur de la terreur dans le but de nous détourner du vrai génocide: pesticides, air polluée, eau contaminée. Là est le vrai combat ne soyons pas dupes