Le bruit du jour

20 octobre 2011

Vous entendez eh oui un nouveau bruit aujourd’hui, les pleurs du bébé de l’Elysée.
Toute déclaration officielle sera précédée par un bruit de pleurs,
En cas d’urgence on émettra un cri de bébé.
Finie la grisaille de l’Elysée et de ses occupants, dorénavant tout sera rose tout comme la petite Guilia.

Et si l’on changeait la loi qui fixe que ‘toute personne née sur le sol francais est francaise’ par ‘toute personne née à l’Elysée est présidente de l’état par hérédité’.
Pour un premier mandat, on élit un frère, pour le deuxième un père et pour le troisième le fils (fille).
Nous voila donc avec Sarkozy II ou Dalia Sarkozi très bruni.

Et pourquoi pas, tant qu’on y est, ne pas transformer l’Elysée en pouponnière, il y aurait tous les enfants des ministres, des conseillers et Woody Allen pour les filmer pour son prochain film « les pleurs du bébé de l’elysée »
Quant à Nicolas, en ce moment, prière de ne pas le déranger, il est occupé à donner le biberon au G20.


Vaut il mieux mourir âgé ou vivre indéfiniment à 4 pattes ?

1 novembre 2009

Vous avez peut être entendu parler du bébé qui n’a jamais grandi.
Il s’agit d’un cas unique dans le monde, aux Etats-Unis une jeune fille de 16 ans a toujours l’apparence d’un bébé de douze mois
Brooke Greenberg est née en 1993, elle marche à quatre pattes. Elle ne vieillit pas. C’est un mystère pour la science.

 L’immortalité est-elle imaginable ?

L’immortalité est-elle imaginable ?

Un généticien spécialisé déclare: Je pense qu’elle a en elle un gène modifié qui l’empêche de vieillir. On attends les résultats des tests pour dans trois mois. Si mon hypothèse de départ se vérifie, tout est possible. J’ai l’intention de tester son gène mutant sur un animal, pour voir s’il agit de la même façon que Brooke en termes d’absence de vieillissement. On pourra ainsi, peut-être, commencer à répondre à des questions vieilles comme le monde : pourquoi vieillissons-nous ? Pourquoi sommes-nous mortels ? L’immortalité est-elle imaginable ? …»

Donc pour le moment on ne peut nous proposer de choisir qu’ entre mourir naturellement ou vivre à l’ infini à 4 pattes.
L’homo-sapiens, le gorille notre ancêtre lui aussi marchait à 4 pattes. L’avenir est donc prometteur.