Merkel à Auschwitz

6 décembre 2019

Bientot Angela Merkel quittera la scéne politique, chanceliére allemande depuis prés de 15 ans, Madame Europe se devait de visiter le camp de concentration où plus d’un million de Juifs furent réduis en cendres par ses concitoyens.

 

«Se souvenir des crimes, nommer leurs auteurs et rendre aux victimes un hommage digne, c’est une responsabilité qui ne s’arrête jamais. Ce n’est pas négociable. Et c’est inséparable de notre pays. Être conscient de cette responsabilité est une part de notre identité nationale » Angela Merkel

 

German Chancellor Angela Merkel and Polish Prime Minister Mateusz Morawiecki visit the Auschwitz-Birkenau memorial and museum


27 janvier, journée de la mémoire de l’Holocauste et de la prévention des crimes contre l’humanité

26 janvier 2011

L’ère des témoins s’achève. En effet les « jeunes » de 1940 ont aujourd’hui plus de 85 ans si ils n’ont pas été gazés ou si ils ne sont pas décédés ensuite de traumatismes ou par chance de vieillesse. Il ne reste que la mémoire de l’horreur et de l’enfer de l’homme contre l’homme.