Doctrine nucléaire, les paroles d’Obama ne sont qu’un Oblabla de plus.

7 avril 2010

L’unique puissance à avoir fait usage à ce jour de la bombe atomique au lieu de s’en excuser et de s’engager à ne plus l’utiliser donne plutôt l’«assurance de sécurité négative».

Washington s’engage à ne pas utiliser son arsenal contre des Etats non nucléaires ayant signé le Traité de non-prolifération.
En gros n’ayez pas d’armes atomiques et ne m’embêtez pas et je vous ferais pas Hiroshima no 2.

L’avenir de l’homme et l’histoire humaine sont pleines d’imprévus que rien, mais rien ne garantit que les Etats Unis pourront tenir parole, si un beau jour pour une raison quelconque un événement majeur que nous ne pouvons imaginer aujourd’hui venait à se produire. Les paroles d’Obama ne sont qu’un Oblabla de plus.