Le théatre de Apple

2 août 2018

Apple, coté 1000 milliards de dollars en bourse aujourd’hui, record des records mondiaux parait-il, jamais aucune entreprise n’a passé cette barre.
Et pourtant deux petites remarques qui prouvent qu’Apple fait du théatre en utilisant ses clients comme acteurs.
A la suite des updates qui détruisaient les batteries, Apple s’est engagé à les changer pour les iPhones 6S pour la modique somme de 35 dollars.
Je me suis donc presenté au Apple Store le plus proche, mais quel théatre!
Je fais la queue, un premier agent me reçoit mais me fixe un rendez vous pour dans 3 jours.
Je me represente donc comme convenu, je fais la queue et ce 1er agent m’envoie chez un second agent au bout du magasin, je fais la queue une seconde fois et là il m’assigne une table où un agent de service s’adressera à moi dans les 30 prochaines minutes. Que faire, je m’assois et attends comme les dizaines d’autres clients servis ou en attente.

IMG_8063.JPG

IMG_8099.JPG

 

Ca fait beaucoup de monde, beaucoup de bruit, on sent que chez Apple, ça frissonne , ça vit, 1000 milliards de dollars ne l’oublions pas, seulement les 3/4 de l’Apple Store où sont exposés les produits sont presque vide , on ne s’interesse plus aux produits puisqu’il n’y a pas de nouveautès chez Apple depuis belle lurette, iPhone, iMac, iPad, la même base qui a revolutionné le monde, mais c’etait il y a 10 ans.
Donc, si on retirait tout ce monde venu reparer son iQuelqueChose, il ne resterait pas grand monde à l’Apple Store.
Je reviens à mon attente, environ 40 minutes d ‘attente et mon technicien arrive, teste ma batterie et me dit qu’elle se situe sur les 90% du maximum, je decide malgre tout de la changer. Je signe tout ce que Apple me force à signer, à savoir qu’ils ne sont pas responsables des degats qui decouleraient lors de la reparation (hic). Je me separe pour une heure de mon iPhone, c‘est dur cela fait 10 ans que lui et moi sommes inseparables, il est plus souvent en ma compagnie que ma compagne conjointe.
Une heure pile et je reviens au magasin, la queue une fois de plus, on m’assigne une table où mon technicien me joindra.
Tiens le voilà, non pas lui mais plutot mon iPhone.
Tout est parfait me declare le technicien. Ah oui tout est parfait au théatre Apple, j’ai servi pendant plusieurs heures -comme tant d’autres – d’acteur cobaye pour prouver aux badauds du centre commercial qu’Apple ne desemplit pas.
Mais à propos, si j’achetais tout Apple, elle a gagné ce trimestre 11.5 milliards de dollars
(reste a savoir si c’est vrai, vu que tous les bilans boursiers sont biaisés ), soit 46 milliards annuels, il me faudrait 22 années pour combler uniquement mon investissement de 1000 milliards, un peu trop long surtout qu’il n’y avait pas grand monde à l’Apple Store.

Au fait avez vous remarquer qu’Apple devient plus technicien-reparateur d’appareils et moins vendeur-producteur d’appareils, cela explique le theatre de l’Apple Store.

A elle seule, Apple pèse autant que les 10 plus grosses valeurs de l’indice CAC 40 (LVMH, Total, L’Oréal, Sanofi, Airbus, BNP Paribas, Kering, Axa, Vinci et Air Liquide) ou environ la moitié du PIB français. C’est ce qu’on appelle la bulle …… attention bientot ce sera la fin de la piéce de theatre et Apple ne vaudra au maximum que la moitiè de son summum d’aujourd’hui.

Enfin, depuis que j’ai changé de batterie, mon iPhone tient 3-4 jours sans avoir besoin d’être rechargé, c’est le bonus d’Apple pour avoir participé au théatre.


Sans Apple , ni Google , le rêve !

14 janvier 2018

« J’ai réalisé cette année que j’utilisais un iPhone depuis 10 ans, un Mac, et de plus en plus les services Google. J’ai pris conscience du fait que j’étais devenu paresseux et mes données personnelles n’avaient plus rien de privé ! »

« Comme des millions d’autres personnes, je suis devenu un produit de Google, je suis tombé dans l’allégeance« 

349477

Non ces citations ne sont pas de moi mais de Gaël Duval mais elles me representent et representent des milliers/millions d’internautes.
Gaël Duval veut concevoir un smartphone « Eelo » respectueux des données de l’usager.
Sans Apple, ni Google, le rêve !
Sans Apple, ni Google, ni Facebook le paradis !

Eelo


Comment échapper aux pièges d’Apple ?

22 décembre 2017

Apple a donc confirmé ralentir ses anciens modèles d’iPhone lorsque leur batterie vieillit. Selon elle, l’objectif est d’empêcher ces iPhone de s’éteindre brutalement, notamment lorsqu’on lance une application un peu gourmande en CPU.

Apple aurait pu et aurait du se contenter de proposer ce « soin » plutôt que de nous l’imposer et nous aurions pu decider en notre âme et conscience mais Apple a choisi la méthode totalitaire plutot que dèmocratique, à moins qu il ne s’agisse d’une obsolescence programmée pour que nous nous ruions vers un nouvel Iphone.

J’ai toujours eu l’impression qu’Apple me piégeait avec ses updates parus un ou deux jours aprés l ‘apparition d’un nouvel iOS
. J’ai toujours fui ces updates mais parfois, pris au piége lorsque je devais telephoner en urgence et que le update m’attendait au tournant, et sans le vouloir j’appuyais sur le maléfique update.
J’ai pris alors une decision que j’ai depuis toujours respecté et qui a sauvé mon iphone:
dès que je recois un avis d’update je laisse tout tomber et me precipite sur les definitions:

Settings
General
Storage & iCloud Usage
Manage Storage
iOS (numero …)
Et Ooops j ‘appuie avec satisfaction sur delete update ….

Dès lors je suis tranquille pour plusieurs jours …… jusqu’au prochain update.
Mais l’astuce a étè de réagir aussitot à l’annonce de l’update pour ne pas me faire pieger par surprise.

f30e0376ae80fc4d2e594debd3db2940

Apple a toujours declaré que ses updates avaient pour but d’empecher des failles de sécuritè, mais en réalité ce n’était que la main mise d’Apple sur mon appareil personnel que j’ai acheté à plein prix.
Plus gangster que celà! Donc il faut se barricader et empecher l’intrus de vous devaliser. Refuser les update c’est proteger son appareil contre ….. Apple une compagnie qui vous veut du bien, qui cherche à proteger votre batterie !
Quelle époque !! il ne reste plus à Frigidaire qu’à retirer mon camembert car il dégage une mauvaise odeur.


Les marques les plus puissantes de la planéte

5 octobre 2015

En valorisation boursiére d’après http://interbrand.com/ on obtient Apple en tête suivi par

Les 100 grands sont des noms tres connus, c’est chez eux que nous consommons principalement, telephones intelligents, habits, voitures ou recevons des services banquiers ou encore nous pleurons (Kleenex!).
La liste entiére de nos bourreaux 2015 sur http://interbrand.com/best-brands/best-global-brands/2015/ranking/


Être l’homme le plus riche du cimetière, ça ne veut rien dire par Steve Jobs

6 octobre 2011

« Être l’homme le plus riche du cimetière, ça ne veut rien dire pour moi , a-t-il dit un jour en entrevue. Aller au lit le soir en me disant que nous avons fait quelque chose de merveilleux…voilà ce qui a de la valeur à mes yeux.»

Steve avait dit de la mort qu’elle était «la plus grande invention de la vie».

« Votre temps est limité, alors ne le gaspillez pas à vivre la vie de quelqu’un d’autre. Ne laissez pas le bruit des opinions des autres avoir le dessus sur votre voix intérieure. Et, le plus important, ayez le courage de suivre votre coeur et votre intuition. Tout le reste est secondaire

Aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années a dit Corneille il y a 500 ans. Steve Jobs avait 21 ans lorsque dans un garage il a construit le Apple 1.


Pourquoi je n’achèterais pas l’Ipad.

29 mai 2010

Oui ce gadget est impressionnant à tenir entre les mains, 700 grammes qui seront une satisfaction pour tout ce qui est du surf sur le Web, des mails, de la musique, de la vidéo et des jeux vidéos, cependant ce n’est pas un ordinateur portable pour qui comme moi aime et vit de programmation.

Mais ….., depuis début 2010, ce sont dix employés qui ont mis fin à leurs jours en se jetant des étages de l’usine Foxconn Technology, qui fournit des composants à Apple, donc je me dis qu’en achetant un iPad nous encourageons une usine-monstre. « Seriez vous prêt à (faire) mourir pour ce gadget ? »

Pour la première fois cette semaine, la capitalisation boursière d’Apple a dépassé celle de Microsoft à Wall Street. Le petit apple, c’était gentil, mais Apple en grand c’est Microsoft, Google et Facebook et leurs manques de considérations pour les utilisateurs que nous sommes, c’est le capitalisme sauvage. Dois-je l’ encourager ?


Les medias considèrent le Ipad comme leur bouée de secours, et tout commence à être payant. Dois je m’ encombrer d’ une machine à puiser sur ma carte de credit ?

Enfin, ne suis-je pas suffisamment addict d’informatique, d’ internet à la maison et au boulot, dois je m’ajouter un gadget qui me poursuivra à la plage, dans un mall, dans un café et m’empêchera de voir ou d’apprécier nature et beauté de la vie ? Dois je m’addicter ou me délivrer ?

4 raisons qui ont fait qu’ayant ce plaisir inexpliqué de tenir un bonheur artificiel de 700 grammes entre les mains, j’ai préféré le poser plutôt que le payer. Tiendrais-je longtemps ?


iPad, Steve Jobs ou Moise et les dix commandements

27 janvier 2010

iPad

«La dernière fois qu’il y a eu autant d’engouement autour d’une tablette, les dix commandements étaient écrits dessus»