Germany ou le Goliath de l’Europe.

22 juin 2012

Je ne sais pas pourquoi en francais, Germany est traduit par Allemagne.
Germany ou Goliath lui convient bien mieux, et en regardant son équipe de foot face au dernier en faillite économique, la Grèce, j’avais l’impression de voir fonctionner ma machine à laver Bosch ou rouler dans la derniere BMW.

Tout était programmé, huilé, chaque joueur connaissait parfaitement son rôle, sa place et ses limites. Il manquait un côté humain à cette équipe informatisée.
La seule, sentimentale et humaine était la chancelière Angela Merkel applaudissant chaque but, avec son veston qui rappellait l’Allemagne de l’Est de l’époque Soviètique, mais Angela était là pour nous rappeller qu’Euro du foot ou Euro économique, les pays de l’Union Européenne avancent, agissent et vivent à 2 vitesses différentes, celle de Goliath d’une part, et celle des autres David.