Libye: vive Kadhafi II, le fils de son père

5 avril 2011

La situation sur le terrain est « confuse et indécise ».
Les rebelles craignent des revers.
Le régime libyen cherche une porte de sortie.
La France est à la recherche de personnalités à Tripoli avec lesquelles elle pourrait travailler: « il faut détecter les bons interlocuteurs »
Et tout le monde (Angleterre, Italie, Grece, américains, français, Otan, Onu) s’y met, tout le monde a son réseau, ses contacts. Cacophonie!

Les attaques des forces françaises | américaines | otan n’ont pas permis une bascule de l’équilibre des forces entre celles de Kadhafi et celles de son opposition.
Il faut donc travailler à la solution politique: Kadhafi II semble être la relève car l’Occident s’est apercu avec retard que les forces rebelles étaient impotentes ou infiltrées par Al Quaida! C’est la 1ere fois qu’Al Quaida réussit a tromper les occidentaux et les met à son service !


Sommet nucléaire entre PPCM (Plus petit commun multiple) et PGCD (Plus grand commun diviseur)

13 avril 2010

Sommet nucléaire entre PPCM (Plus petit commun multiple) et PGCD (Plus grand commun diviseur)

Pas moins de 47 pays se retrouvent à la Maison Blanche pour parler du nucléaire. Mais qui dit vaste rassemblement, dit bien sûr aussi consensus a minima.

Le plus petit multiple commun (PPCM)  reste donc un ennemi virtuel: Al Quaida, puisque ce n’est ni un pays, ni une personne: Ben Laden, mort depuis belle lurette mais que l’on maintient artificiellement en vie pour mieux inquiéter les opinions publiques.

Entre PPCM et PGCD il y a le chiffre magique , zéro ou 0. Dans notre cas ce sont les absents: l’Afrique est encore fois la grande oubliée, les trouble-fête notoires, cubains, vénézuéliens ou nicaraguayens n’ont pas reçu de carton d’invitation. Les principaux intéressés, l’Iran et la Corée du nord, dont il sera le plus question, n’ont pas été conviés. La Syrie non plus, soupçonnée elle aussi de vouloir développer l’arme atomique.

La principale nouvelle à attendre de ce sommet de Washington est donc le simple fait qu’il ait lieu, beaucoup de oblabla, de fastueux repas  et deux petites séances de travail de deux heures.

Les 47 vont promettre toujours plus de vertu et de vigilance pour empêcher que de l’uranium hautement enrichi ou du plutonium puisse tomber entre les mains d’organisations terroristes. Mais rien ne garantit qu’un jour un groupe extrémiste/islamiste/terroriste ne puisse prendre le pouvoir dans un pays atomique:  le Pakistan en est l’exemple clé.

Quand aux sanctions suivant le plus grand diviseur commun (PGCD) , pourront elles empêcher les intentions machiavéliques de la Corée du Nord et surtout de l’ Iran des ayatollah ? Car la Russie, mais surtout la Chine jouent entre le chaud et le froid suivant un calcul d’intérêts égoïstes, donc si sanctions il y a, ce sera des sanctions minimales.

PS: Je précise que contrairement a l’interprétation verbale le plus grand diviseur commun (PGDC) de plusieurs chiffres est toujours un chiffre inférieur ou égal a ces chiffres. Supposons que les EU decident des sanctions sur 56 (produits) et la Chine sur 42 (produits), le PGCD sera de 14 produits uniquement.