Les autorités japonaises vont injecter des poissons dans les piscines de refroidissement des réacteurs nucléaires de Fukushima

31 mars 2011

L’Agence Fukushima Presse (AFP) annonce que les autorités japonaises ont décidé d’injecter des poissons et des algues dans les piscines de refroidissement des réacteurs nucléaires endommagés de Fukushima. Ces poissons d’une espèce particulière surnommés poissons-faucons se nourrissent d’algues, ainsi ils absorberont les radiations nucléaires, et nettoieront Fukishima et sa région de toute contamination radioactive.
Les poissons contaminés seront ensuite transférés dans la cuve pour être brûlés et serviront ainsi de combustible.
L’opération qui doit commencer le 1er avril est censée durer jusqu’au 30.