Un jour de 2009

24 février 2009

Un jour de 2009, un jour d’hiver comme tous les autres, ici il pleut, par la il neige.

Wall street chute a nouveau au plus bas depuis 1997, Paris, Tokyo et Toronto suivront.

On ne parle que d’économie, de déficits publics, de licenciements et fermetures d’usines.

On insiste sur le lien entre alcool et cancer, nous ne pouvons plus boire un verre tranquille.

Slumdog Millionaire, l’histoire d’un jeune Indien issu d’un bidonville qui gagne à un jeu télévisé, est reparti avec huit Oscars et les clients ex-millionnaires de Madoff eux, quittent leurs domaines et pour un « bidonville » , mais tout est relatif .

La terre tourne en sens inverse en ce 24 fevrier 2009.

Nous payons le prix nous les socialistes d’avoir suivi ces capitalistes , mais le prix n’est pas proportionnel pour tous, les faibles, les pauvres, les jeunes paient le gros prix. Les riches, les privilégies eux retireront le caviar et le vin du festin.


2000neuf ou 2000pire

20 décembre 2008

L’ année se termine sur des crises, crise des subprimes, crise boursière, crise financière, crise économique, crise de l’automobile, crise des salaires,crise de l’emploi. Crise de confiance aux hommes de confiance, aux autorités d’inspections, aux méthodes mathématiques, statistiques, bref on ne sait plus qui croire et a quel Saint se vouer.
index
On voudrait repartir avec du neuf mais 2000neuf sera plutôt l’annee du vieux, on conservera sa vieille voiture, et pour des millions, heureux qui conservera son appartement.
2000neuf verra malheureusement des millions de jeunes devenir chômeurs et de New York a Pékin, de Montréal a Tel Aviv ce sera le même scénario.

Bien malin qui pourrait prévoir l’avenir et nous annoncer déjà quand l’orage ou l’ouragan seront derrière nous. Un fait est que la récession sera partout sauf – et la est la preuve qu’il est impossible de prévoir, que l’imprevu sera toujours la pour toujours nous surprendre et toujours nous étonner- sauf pour l’Irak, qui elle sera en pleine expansion, en plein développement ou les femmes se remettent déjà a apprendre a conduire et s’achetent une nouvelle voiture.
Il y a un an ce scénario aurait fait sourciller plus d’un et pourtant….ironie du sort.

Cette crise permettra t’elle une meilleure prise de conscience du fait que depuis qq decenies l’homme détruit sa Terre, et qu’un retour en arrière serait plutôt bénéfique a tous.
Un peu moins de capitalisme, un peu plus de socialisme et d’humanisme ne pourront que mieux nous faire voir l’inter-dépendance des Etats et des hommes a la mère Terre.
Aujourd’hui nos poulets sont au chlore, notre vin est au pesticide et nos repas au chimique. Le mieux serait de réclamer du vieux pour 2000neuf, un retour a un peu plus de nature un peu partout – dans nos assiettes, dans nos conceptions, dans notre travail et nos revenus et chez nos dirigeants – s’impose, sinon …… 2000neuf risque de déboucher sur 2000pire.

article publié aussi sur darnna.com