Chronique Coronavirus (9): Le virus entre notre peur et notre ignorance ou la fonction y=1/x

16 avril 2020

Depuis l’apparition du Coronavirus nous sommes pris entre notre peur et notre ignorance.
Au tout début nous ne savions rien du virus et notre peur était au summum.
6 semaines plus tard, nous savons un tas de choses sur ce virus mais nous ne savons pas encore beaucoup de choses.
Un jour peut être dans l’avenir nous saurons presque tout sur les effets du virus et nous n’aurons presque plus peur, nous aurons trouvé le remède ou le vaccin.

La fonction qui peut le mieux expliquer cette situation est la fonction y= 1/x ou f(x)=1/x

hyperbole_1_sur_x
x mesurant notre degré d’ignorance (je ne sais rien donc x=0 , je sais presque tout x= un chiffre énorme 100,000 par exemple, je sais tout x = ∞ ,l’infini)
Donc, quand x=0 (je ne sais rien), notre degré de peur est à son summum equivalent à 1/0 soit l’infini. C’est ce qui s’est passé au début de la pandémie, on prédisait en conséquences des millions de morts à travers le monde. L’état de panique régnait sur la planète

Quand nous saurons presque tout on obtiendra un degré de peur de 1/100000 soit .000001 donc un degré de peur moindre et presque insignifiant, la peur disparaîtra pratiquement

Et lorsque nous saurons tout (x=∞ ,l’infini) on obtiendra 1/∞ soit zéro, plus de peur car de par nos connaissances nous contrôlons totalement le virus.

Cette fonction explique parfaitement l’état de panique que nous avons traversé et traversons un peu moins déjà puisque le pic semble être derrière nous, que les enfants ne sont pas touchés par le virus et possédons déjà quelques analyses médicales et scientifiques sur le sujet.

En conclusion, le meilleur moyen de vaincre le virus n’est pas le confinement mais la connaissance.
Cogito, ergo sum, « Je pense donc je suis » disait Descartes, le premier, qui ait fait fait du « je » le début du savoir.