Vasco de Gama version Iphone.

19 avril 2019

Méli-mélo, je voulais connaitre le pays de mes ancêtres, à commencer par Lisbon ou Lisboa pour un Roua. Mais mondialisation oblige, nous voila partout innondé par ce tourisme de masse et des pickpockets qui font partie intégrale du paysage.
Sur le chemin du retour Av de la Liberdade, ma liberté prend fin, on a piqué le Iphone, les cartes de credit et le cash de ma chère conjointe. Et moi qui avant mon depart ait refusé un abonnement tel/internet et des assurances dégâts, me voici bien embarassé, je ne peux rien contacter si ce n’est ma betise. On rentre donc à l’hotel d’où on annule d’abord les cartes de crédit, mais avant d’annuler les banquiers via leurs porte-paroles ne cessent de répéter qu’une nouvelle carte arrivera dans 4 jours. Oh rage! ce qui m’interesse c’est de bloquer ma carte, ce qui les interesse avant tout c’est de me vendre une carte !
Bref on arrive au principal probléme, le Iphone qui est devenu notre nouvelle maison, tout y est installé, banque, documents, les photos souvenirs, les enfants, les petits, la famille, les amis et le perdre c’est se sentir subitement sans liens. Oui, il y a « Find my Iphone« , on essaye donc mais rien, car le télephone perdu/volé n’est pas relié à l’internet. Mais c’est oublier que Big Brother Apple qu’on le veuille ou pas nous traque sans cesse et subitement le télephone est localisé dans un jardin public entre un hotel et un bordel Place de Alegria, vraiment la joie de l’espoir. Je saute dans un taxi et me rend au jardin, mon chauffeur de taxi m’attend et je me mets à rechercher presqu’aveuglement puisque mon propre télephone  aussi n’est pas relié à l’internet dés que je quitte l’hôtel.
Des dizaines de poubelles et prés de chacune je fais sonner mon telephone sur le Iphone  perdu pour pouvoir le localiser d’après le son. Peine perdue et il commence à faire nuit. Mais là, le chauffeur de taxi me signale qu’il a un wi-fi dans son taxi et grace à cela on peut mieux localiser le iphone, on s’y rapproche en taxi mais on ne peut dire si il est à l’interieur du jardin ou en dehors, puisque la localisation est approximative. La encore mon chauffeur de taxi que je nommerais Vasco de Gama, souvenez vous Vasco le portuguais a découvert la route des Indes par mer en 1499 et mon Vasco m’a aidé à découvrir  mon Iphone et ma bêtise  en 2019.

mhq-gama-960x640
Donc  Vasco me signale qu’il a un router mobile et grace à cela j’ai l’internet au jardin et je peux mieux localiser, je continue de téléphoner et là, surprise, j’entends la sonnette, j’ouvre une des poubelles et juste au dessus le Iphone volé est retrouvé. Joie, extase, j’explose. Incroyable mais vrai, puisque le policier qui recoit notre déclaration de vol le lendemain reste penaud et refuse d’y croire, c’est la premiere fois qu’on retrouve ainsi un Iphone volé. Oui, mais c’est grâce à Vasco de Gama! Quant au policier il ne cesse de reclamer  des Pasteis de Nata le gateau national. Qu’un policier réclame ainsi semble drole mais il est sympathique, plaisante et surtout l’ambiance est celle des bureaux de police des années 60 ou genre Louis de Funes bien differente des polices blindées de l’après 11 septembre 2001. Donc on lui a offert de bon coeur ses Pasteis de Nata qu’il a du avaler sous l’oeil des dizaines de touristes venus faire une déposition de vol.

reader-pasteis-de-nata-2Conclusion de tout ce meli-melo, le tourisme des villes est à eviter, on ne peut plus se dispenser de lignes internet où que l’on soit, on s’en fout deja de perdre sa carte de crédit mais on devient impotent et malheureux des qu’il s’agit de son télephone.
Enfin il faut toujours tenter l’impossible, c’est ainsi et sans ligne internet que j’ai pu retrouver le Iphone. C’est vrai j’ai eu la chance de tomber sur un chauffeur particulier et compétent. Merci cher chauffeur de taxi qui m’a montré la gentillesse des portuguais qui vivent semble t-il plus relaxe que dans les pays plus développés genre Etats Unis ou Israel.
Mon chauffeur m’a raccompagné à l’hotel, j’étais trop excité par cette journée et je n’ai pu lui demander son nom, un anomyme que je nommerais Vasco de Gama.


Rebelote ou bye bye King Bibi, faites vos jeux !

30 mars 2019

Elections en Israel avec pas moins de 14 partis dont 10 d’entre eux sont accrédités entre le minimum nécessaire pour être représenté soit 4 mandats et un maximum de 7 mandats, une moyenne de 5 mandats ! mais ces 12 partis forment ensemble 60 mandats soit 50% de la Knesset (120 membres). C’est dire comment le vote « sectoriel » est important en Israel: arabes, russes, religieux de tous bords, socialistes nostalgiques. Ces dix partis sont ceux qui pourront aider ou empêcher la formation d’une coalition future de droite ou du centre.

Les 2 grands partis, Likud au pouvoir et Bleu&Blanc (כחול לבן) de Benny Gantz nouvel arrivant sur l’échiquier se battent donc sur qui l’emportera et sera chargé par le President de former le prochain gouvernement.
Comment donc se présente cette élection ? Faites vos jeux !

Voici mes previsions, ce ne sont que des previsions avec un peu/beaucoup de désirs que je fantasme en réalité. Mais je me base sur un principe simple, rien ne se perd, tout se transforme ainsi ma base de départ est le resultat de 2015 et je calcule les passages d’un groupe à l’autre en considerant que les sectoriels continueront de voter dans le même sens. En Israel, un arabe votera pour un parti arabe et un juif religieux pour un parti religieux, un fan de Bibi continuera de voter pour lui malgré tous les soupçons de corruption qui l’accablent.

Ainsi le Likud restera dans le même ordre de grandeur, autour des 30 mandats mais on peut lui retirer 2 mandats qui iront vers l’extreme droite religieuse donc 28 mandats.

Pour Gantz/Lapid ce sera donc les 11 mandats de Lapid plus une grande partie des mandats du parti travailliste qui lui dégringole de 24 à 9 soit 13 mandats, et les 10 mandats de Kahlon ancienne vedette qui à mon avis va disparaître de l’échiquier politique. Nous voila donc à 34. Ajoutons 3 mandats du parti russe de Lieberman lui aussi en voie de disparition soit 37. J’ajouterais 1 mandat qui viendra des autres partis donc au final 38. C’est un super score que les sondages ne prévoient pas.

Le parti travailliste dégringole donc à 9 mandats.

Les partis arabes dans leur ensemble, sans changement 12 mandats.

Les religieux Agudat Israel 7, un peu plus qu’aux dernieres élections, démographie oblige.

Les colons/religieux Benet&Cie tous genres confondus 16 mandats, c’est beaucoup mais la demographie joue en leur faveur.

Sash descend à 5 car Arié Derhy le théatral a deçu.

Meretz 5 mandats.

Total 120, ainsi départagés :
droite/religieux 56 mandats
centre/gauche 52 mandats
parti arabe 12 mandats

Conclusion: Ni le Likud, ni Bleu&Blanc ne pourront former une coalition dans leur camp naturel. Ce sera le choc de ces élections et la seule coalition qui pourra s’imposer sera donc entre Gantz et le Likud, à condition que King Bibi soit révoqué. Le voudra t-il, le pourra t’il ? C’est l’inconnue de l’aprés scrutin: Bye bye King Bibi ?


Le 26 mars 1979 ou la Paix avec un grand P

25 mars 2019

Le 26 mars 1979, jour historique. Voici 40 ans déja que la Paix avec un grand P régne entre l’Egypte et Israel, grâce à deux politiciens qui ont su se surpasser et voir l’avenir:
Anouar Sadate qui par la suite a payé de sa vie et Menahem Begin que l’on considerait à tort comme un faucon.
Cette paix, au début froide puis de plus en plus tiède a permis de sauver des milliers de vies, et permis ensuite les accords de paix entre la Jordanie et Israel avec le roi Hussein et Itzak Rabin qui lui aussi a payé de sa vie.


Aujourd’hui on les commémore mais surtout on les regrette car les petits politiciens actuels du Proche Orient sont incapables de faire avancer d’autres accords entre Israel et la Palestine, le Liban et l’Iran.
Tout reste donc fragile entre la grande Paix d’une part et le risque de déflagration qui nous mènerait inevitablement au Pire avec un grand P.


Le super tweet du jour

25 mars 2019

 
image
 

Mais le procureur Mueller après 2 années intensives de persécutions ne le disculpe pas pour autant.
Il ne donne en réalité pas de conclusion définitive sur une possible « entrave à la justice ». Ce qui est incroyable, car avec la Justice on est coupable ou non-coupable. Un procureur qui laisse une ouverture, un peut-être éventuel c’est permettre à ses détracteurs et surtout au Parti Democrate la possibilité de continuer à le harceler. Mueller a agit ici en politicien et non en Procureur. On continuera de se battre en Amérique entre américains pro-Trump et anti-Trump parce que des politiciens interessés ménent le jeu et la guerre.

NO COLLUSION , NO OBSTRUCTION , c’était à prevoir depuis 2 ans.

Collusion et Obstruction si il y a eu, c’est par Hillary Clinton, le parti démocrate, Adam Schiff, Brennen, Comey et ses agents du FBI.

 

 

 

 


En bien ou en mal pourvu qu’on en parle

19 mars 2019

Quel était le but de la belle ministre israelienne Ayelet Shaked en cette veille d’élections avec ce clip « Fascism » ?

Elle reussit là un tour de force quitte à choquer les religieux qui sont majoritairement son electorat.

Elle reussit un tour de force en tournant à la légère les accusations de fascisme dont on l’accuse avec raison et preuves à l’appui puisqu’elle veut que ce soit les politiciens qui nomment les juges à la Cour Supreme.

Elle reussit un tour de force puisque ce video est devenu viral sur les réseaux sociaux.

Le but réel d Ayela Shaked était que l’on parle d’elle et de son parti politique à un moment critique car d’apres les sondages son parti flirte avec un taux plutot bas qui peut l’empecher d’être reélue de nouveau.

Paris reussi, on ne parle que d’elle en ces moments. Comme dit le proverbe

En bien ou en mal, pourvu qu’on en parle

Sera t’elle réelue ? Paris risqué mais après tout elle nous a prouvés qu’en cas d’échec elle a d’autres options et un bel avenir dans la pub.
Personnellement je preferais la voir top-model que ministre fasciste. Plus sexy et moins dangereuse et n’allez pas me traiter de sexiste!


La caricature du jour: on va (peut-être) te croquer

8 mars 2019

Il est bien temps que quelqu’un – en l’occurence deux ex-chefs d’Etat Major – vienne croquer et balancer Bibi Natanyaou aprés deux décennies au pouvoir.


De Bibi à Justin ou les nouveaux mafios

28 février 2019

Accusations pour corruption présumée, fraude et abus de confiance pour Benjamin Natanyahu.
Pressions et menaces de Justin Trudeau pour intervenir dans une procédure judiciaire.

D’Israel au Canada il semblerait que nos politiciens démocratiquement élus se sentent de plus en plus tout permis et confondent l’intérêt du pays et leur propre intérêt .
Ils ne sont au pouvoir que pour mieux servir leurs intérêts personnels.

Israel et le Canada ne sont qu’un exemple mais surtout la preuve que les politiciens modernes des démocraties se comportent en superman, tout leur est permis, ils se sentent au delà de la loi et ne se différencient des totalitaires que par leur langage exterieur et trompeur. Leurs armes ? Ils savent bien parler et sourire pour mieux nous asservir.
Ce sont donc les nouveaux mafios du XXIème siécle.

Commençons par Bibi:
18163895lpw-18164547-article-israelpoliticscabinetnetanyahu-jpg_6002097_1250x625
Le procureur général israélien a informé le premier ministre Benjamin Netanyahu de son intention de l’inculper pour corruption présumée, fraude et abus de confiance dans les dossiers qui le visent.
Netanyahu y est soupçonné d’avoir tenté de s’assurer une couverture favorable de la part du site d’informations Walla, en contrepartie de faveurs gouvernementales qui pourraient avoir rapporté des centaines de millions de dollars à Bezeq, principal groupe de télécommunications israélien.
Netanyahu et sa famille sont soupçonnés d’avoir reçu des cadeaux illicites cigares et bouteilles de champagne de riches donateurs.
Netanyahu aurait tenté de négocier une couverture favorable dans le quotidien Yedioth Ahronoth en échange de la promotion d’une législation contre le journal rival Israel Hayom.

Continuons avec Justin:
8dec3d03-9e7c-4aa0-9e0c-b37daf913ebb_jdx-no-ratio_web

L’ex-ministre de la Justice Jody Wilson-Raybould dit avoir été l’objet de pressions et a raconté en détail comment, de septembre à décembre 2018, elle a subi des « pressions constantes et soutenues » et des « menaces voilées » du premier ministre Justin Trudeau ou de son entourage pour intervenir dans une procédure judiciaire impliquant le géant canadien de l’ingénierie SNC-Lavalin sous le coup depuis 2015 d’une accusation de « corruption d’agents publics étrangers » et de« fraude » en Libye, à l’époque du dictateur Mouammar Kadhafi.

Il a beau se dire féministe, de gauche, ouvert, compatissant, humaniste, généreux, cool, altruiste, charitable, humain, sensible, progressiste, etc., Justin Trudeau se fout du système de justice comme de sa première paire de babouches
RICHARD MARTINEAU

Ne nous trompons pas, le fait qu’on mette en lumiére ces comportements de Bibi et Justin sont la preuve qu’en Israel et au Canada la justice est au dessus de tout et que ces deux pays sont encore de veritables démocraties.
Le veritable problème ce sont les « démocraties » ou l’on cache les actions et comportements des dirigeants et où la justice ne peut pas faire son travail.

Conclusion: Mon Dieu, gardez-moi des amis politiciens. Quant à mes ennemis, je m’en charge !