Dérivées, du confinement au deconfinement

De cette période allant du confinement au deconfinement, nous avons eu droit aux conséquences ou dérivées du coronavirus, beaucoup de concepts inconnus ou inimaginables jusqu’à là. En voici certains:

PAPIER DE TOILETTE
Le coronavirus a entraîné une ruée vers le papier toilette, illogique! oui, et comme vous ne voulez pas manquer de papier hygiénique, vous le stockez afin d’éviter d’en manquer à cause des autres, mais cette ruée confirme la panique qui nous a pris au tout début de la pandémie, le cerveau paralysé, notre deuxième cerveau, l’intestin s’est mis en marche, d’ou ce besoin de papier toilette.

GANTS, MASQUES, GEL
Nul besoin de masques au départ, de toutes les maniéres les pays occidentaux en manquaient, mais aujourd’hui il devient obligatoire malgré les microbes de nos mises et remises de ce masque. Beaucoup de microbes certes, mais des milliers de microbes sont moins nocifs qu’un seul virus, de plus le but du masque est avant tout psychologique, il s’agit de nous empecher de nous rapprocher des autres et ainsi moins contaminer.
Les gants aussi ont un effet psychologique, nous empêcher de toucher notre visage et ainsi réduire les risques de contamination.
Le gel c’est la remise à zéro du système de contamination.
Bref une hygiène inconnue et nouvelle prend le relai, avec pour coronaire « je t’aime donc je ne t’embrasse pas« .

MODELES MATHEMATIQUES et MODELISATIONS DE LA PANDEMIE
Au départ nous avions des projections épidémiologiques globalement pessimistes mais le résultat même dans les pays les plus touchés aujourd’hui est bien loin des catastrophes annoncées, on projetait des millions de morts!

STATISTIQUES
Le grand bluff du confinement, les statistiques sur le nombre de malades (fonction uniquement du nombre de test effectués) donc dire que les EU ont le plus grand nombre de malades ne veut rien dire. Au final ne compte que le nombre de décès.

SPECIALISTES
La plupart des « spécialistes » qui ont emmergé n’avaient ni les connaissances scientifiques nécessaires puisque nous ne savions rien du Coronavirus, mais le nombre d’articles publiés sans base scientifique a grandi exponentiellement .

MACHINES A OXYGENE
Le problème no 1 des politiciens, si l’on venait à mourir par manque de machines à oxygène, on les accuserait et ils risqueraient non seulement leur place mais aussi d’ être jugés pour avoir négligé les besoins sanitaires de la population.

MEDIAS
On s’est rué sur les media comme recours à une bouée de secours.
Souvent ces médias nous ont coulé.

CONFINEMENT
Un mot que nous ne connaissions guère jusqu’en mars 2020, aujourd’hui on parle de confinement total, confinement général, confinement obligatoire, confinement complet.

2020-05-11t000000z_1406706339_rc2cmg9ems2b_rtrmadp_3_health-coronavirus-commuting_0

DECONFINEMENT
C’est tout nouveau, le mot n’existe pas encore dans le Larousse, on comprend que c’est le contraire de confinement tout comme démentir est le fait de contredire, mentir

LA NATURE
La nature a repris ses droits,
On a pu écouter et être bercé par le chant des oiseaux , le silence était roi, on a pu voir des sangliers se promener en plein centre ville ect..ect.., notre enfer de confinement a été un paradis pour les animaux

TECHNIQUES ET CONTROLES DES CITOYENS
Si 2001 avec Ben Laden a permis de nous espionner et nous identifier, le Coronavirus de 2020 lui légitimise le fait de nous cerner et nous emprisonner.
La liberté bordel ! ce n’est pas assuré !

MEGA FINANCES
Les politiques ont mis la main à la poche et des centaines de milliards de dollars/euros ect ont été versés pour soutenir l’économie , créant des déficits énormes, inflation de monnaie, qui remboursera ?

CHOMEURS
Des millions de chômeurs, qui retournera à son précédent job, qui se retrouvera sur la sellette et paiera les pots cassés ?

LES POTS CASSES
Marché du tourisme, de l’hotel à la voiture de location.
En 2020 il n’y a qu’un touriste sur terre, le coronavirus, il est partout, il est estivant, excursionniste, globe-trotter, promeneur, randonneur, vacancier, voyageur, visiteur.

DIEU
Dans toute cette crise on a oublié Dieu, tout simplement, on ne peut plus prier, l’exaucer puis l’humain a vite compris que c’était a lui de résoudre cette crise, Dieu n’y est pour rien.

LIEUX DE PREDILECTIONS DU CORONAVIRUS
Home de vieillards , vols aériens, lieux de prières, abattoirs…
Tous des lieux ou il y a une forte promiscuité et un manque d’hygiène de base.A éviter! J’ai donc décidé de cesser de manger de la viande et de croire en Dieu, de moins prendre l’avion mais comment faire pour ne pas vieillir.

PHILOSOPHIE
Dans ce confinement, chacun a réalisé ce qui lui était important et nécessaire et ce qui n’était qu’artifice et superflu dans son monde et sa vie.
Reste à savoir si la société ira dans le même sens ou si le chacun sera écrasé par les nécessités sociales.

Ce sera Comme avant ?
On retrouvera la consommation effrénée, inutile et destructrice, rythme inhumain, pollution de retour.

Ce ne sera pas comme avant ?
On créera des relocalisations, des ordres de priorités et d’ hygiène sanitaire

Comme avant ou pas comme avant, les Premiers réflexes de certains : courir chez Zara ……. On passe des lors du coronaVirus ou coronaZara.

DEUXIEME VAGUE
A mon avis, ce n’est pas pour demain, ni pour l’automne mais les « spécialistes » et politiciens continueront à nous faire peur, leur seul moyen pour mieux nous contrôler.

deconfinement

Les étapes du deconfinement en Israel

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :