La déconfiture

Le confinement tend vers sa fin, ce n’est pas par une décision pesée et scientifique mais par la force des choses, des nouveaux chômeurs, des épuisés de la solitude à la maison, du besoin de bouger/courir/fuir, du ras-le-bol de tous ces « spécialistes » qui prétendent donner réponses en jetant n’importe quoi, de la façon dont le virus évolue et du nombre décroissant de décès et de malades sous oxygène. Ce n’est pas le deconfinement mais plutôt la déconfiture puisque nous revenons vers le monde post-virus alors que le virus n’a pas encore disparu, qu’il existe encore des incertitudes sur son comportement et son évolution …., de tout ce qui a trait à ce virus, temps et conditions de sa reproduction, qu’il n’existe pas encore de vaccin, que l’épidémie semble loin d’être enrayée à l’échelle mondiale, bref que bon nombre d’incertitudes persistent.

Ce virus que personne ne connaissait et qui n’a été séquencé qu’en janvier a bouleversé notre monde, nos habitudes, notre travail, nos relations, nos conceptions, nos croyances, nos certitudes, notre arrogance, et mis en lumière la fragilité de l’humain dans l’univers.
Le progrès et son « vertige de toute-puissance » nous ont peut-être fait oublier notre fatalité, nos peurs ancestrales mais avec le Corona on a redécouvert que l’homme est mortel.

On ne sait pas encore ce que ce passage à l’ère Post-Corona nous réserve, mais il aura marqué nos esprits d’une manière indélébile. 2020 restera l’année où un nano-virus d’un poids tendant vers zéro aura confiné 3 milliards d’humain ou 150 milliards de kilogrammes. David contre Goliath version 21ieme siècle.

61ckvzxm4el

La question que l’on se posera des lors :
« Etait-il raisonnable de mettre l’économie à terre pour finalement un nombre de morts pas beaucoup plus élevé qu’une épidémie de grippe saisonnière ?  »

Le coronavirus change donc et définitivement la donne, l’ancien monde n’est plus, un monde nouveau s’ouvre à nous . Avec une nouvelle ère économique, des dettes, des chômeurs et une nouvelle conception de la valeur des choses et de la vie. Comme dit le proverbe, le Roi est mort, vive le Roi, pour le meilleur ou pour le pire !

Le virus continuera peut être à se propager autour de nous mais à une vitesse inférieure à la propagation des « recherches bidons » et « certitudes douteuses » qui le concerne.
Qui peut sur Terre classer le vrai du faux sur le Coronavirus ? Toutes les dispositions prises a travers le monde sont aléatoires donc fonction de notre savoir partiel si ce n’est presque inexistant. Nous vivons l’incertitude par excellence. Mais c’est toujours dans ces périodes d’incertitudes que l’humain s’est toujours surpassé, pas en période de goinfrage au MacDo ou en touriste ébahi devant la Joconde.

PS: pour clore une remarque , je constate que dans bon nombre de pays France, Israel, Canada le virus a particulièrement attaqué les home de vieillards, puis les passagers des avions, Ehpad ou avions 2 nids de microbes depuis toujours parce que mal entretenus sanitairement donc le Corona y a plus facilement trouvé son nid de propagation.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :