Chronique Coronavirus (7): Dr Psy

716837c_5e6euivqtejlyflkmj-qtherFermé , fermé , désolé fermé pour cause du coronavirus, c’est à devenir dingue, je suis confiné à la maison et impossible d’obtenir un croissant ou d’acheter une baguette, sans parler de fleurs ou même d’un stylo pour écrire.
Que faire? impossible de trouver un dentiste pour une urgence ou un coiffeur pour se sentir IN, le centre sportif est bouclé il ne me reste plus qu’à faire les 100 pas à la maison ou dans le périmètre autorisé de 100 mètres aux alentours.
Lire m’est impossible car cela suppose une attention divergente (une association d’idées et de concepts) alors que je n’ai actuellement qu’une attention convergente centrée sur le Coronavirus.
Cuisiner je ne le sais, et j’ai décidé comme Douglas Kennedy que le flot incessant de l’information continue devient un peu comme la roue d’un hamster. Ça tourne et tourne et tourne en vous, en vous répétant indéfiniment ce que vous savez déjà, et suscitant panique existentielle tous azimuts.
Panique, panique j’éteins donc la télé, la radio et décide de sortir dehors, peut être que je croiserais mon psy qui habite à 2 rues d’ici, de loin il me verra et me sourira, cela me suffira pour rebooster mon moral toute la semaine. Pas grand monde dehors, une plaque devant chez lui indique « closed due to coronavirus »
click.e.economist.com

Je m’apprête donc à faire demi tour lorsque de son jardin Dr Psy me salut, je lui renvoie mon sourire ,mais là,à ma grande surprise, il me convie à entrer au jardin et nous nous asseyons dans 2 bancs ,distincts sous le Peuplier et à distance, Corona oblige.

Avant que je n’ai pu ouvrir la bouche, Dr Psy me dit “tu ne peux t’imaginer quel soulagement de te voir, de voir quelqu’un avec qui échanger, j’étouffe et ce confinement m’est insupportable”, et le voici me détaillant ses pensées, ses craintes, ses cauchemars , “la vie a changé et 26 jours de confinement m’ont déboussolé“, …. , ” tu ne peux t’imaginer au final que ce sont les complaintes de mes patients qui me donnent force, courage et rigueur”.
Pendant plus de 20 minutes, Dr Psy n’a pas arrêté de parler, je n’ai pas eu l’audace ou le courage de l’interrompre , je suis sorti ébahi mais avec compréhension, si j’ai pu aider mon psy ce n’est que dû et avec le deconfinement lorsque les portes s’ouvriront de nouveau, avec mon croissant et ma baguette c’est Dr Psy qui me servira de guide. Il a un joli nom mon guide ! Dr Psy ! et vous ne me croirez pas si je dévoile son prénom, Natalie !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :