Chronique Coronavirus (4), équations et inéquations du Coronavirus

3 milliards de personnes confinés dans le Monde, et je me demande si cette mesure est la bonne, la seule et la solution. Peut être que …. ?

2 inéquations nous donneront peut être une réponse

Nombre de morts (Italie, France, Espagne,Iran, USA, G.B) ~= 90% nombre de décès sur Terre

Nombre de malades graves > nombre de machines à oxygène

1. Si l’on considère que ce qui comptera au final c’est le nombre de victimes du Coronavirus, c’est a dire le nombre de décès on s’aperçoit -maintenant que la Chine est sortie de la crise- que 6 pays et seulement 6 pays ont un problème réel : Italie, France, Espagne, Iran , USA, G.B ont tous dépassés les 1000 décès, et il faut remarquer qu’ils représentent près de 90% des victimes, à ce jour 24720 sur 28400 (Chine exclue) soit 87%.

Nb de morts (Italie, France, Espagne, Iran , USA, G.B ) ~= 90% nombre de décès sur Terre

Cela confirme que les autres pays de la planète n’ont pas besoin de confinement total qui paralyse l’économie mais seulement de protections aux frontières et dans certains contés ou encore chez certains groupes comme les plus de 80 ans . Le Monde peut donc recommencer à respirer et commercer.
Seul les 6 pays que l’on nommera C6 doivent agir dans l’urgence, encore que les E.U au vu de leur population(360 M) et environ 2000 décès peuvent encore ne pas agir dans cette urgence.

773x435_cmsv2_02948824-53b7-5700-925c-c7e986695722-4573044

2. Pourquoi donc les autres pays sur terre continuent de paniquer ? La raison est simple si l’on considère l’ hécatombe italienne, les malades ont afflué à l’hôpital mais il manquait de lits-soins-intensifs donc on ne pouvait les soigner.

Nombre de malades graves > nombre de machines à oxygène

C’est l’hécatombe, la crise sanitaire et la crise médiatique qui mettront à nu les politiques capitalistes sur le délabrement du système hospitalier . Cela, les dirigeants des pays concernés veulent l’éviter et surtout le cacher, d’où l’importance du confinement qui retarde le pic et permettra peut être de se réorganiser.

En conclusion, dans grand nombre de pays il est temps de reprendre la route du travail si on ne veut pas prendre l’autoroute du chômage.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :