La difference entre le boeing 737 MAX et le boeing 737: les logiciels

Sans être un spécialiste aéronautique on peut affirmer que la principale différence entre le 737 de Boeing, l’avion le plus vendu au monde avec plus de 10 000 exemplaires produits et le tout nouveau 737 MAX est au niveau des logiciels de commande de l’appareil. A chaque nouvelle génération d’appareil, l’informatique prend une place de plus en plus importante.
Le 737 MAX vient rompre avec la philosophie traditionnelle de Boeing qui donnait la prééminence au pilote sur la technologie. Ainsi c’est le pilote ou l’intelligence humaine qui commandait le 737, aujourd’hui ce sont les logiciels ou intelligence artificielle qui prennent les commandes du 737 MAX, le pilote n’a qu’un moindre degrés de libertés.

Ne nous étonnons pas dés lors que des accidents tragiques surviennent en un si petit laps de temps, le crash du Boeing 737 Max d’Ethiopian Airlines survient  quelques mois seulement après celui de Lion Air, impliquant le même type d’appareil.
Il faudra revoir et corriger ces logiciels, mais pendant ce temps rien n’empêchera d’autres possibles crash surtout que certaines compagnies telles qu’Air Canada ont décidé de continuer à faire voler leur 24 Boeing 737 MAX flambant neuf mais flambant quand même.

boeing-737-max-8-plane-which-airlines-have-it-in-their-fleet

Tout logiciel ou intelligence artificielle ne peut au niveau actuel remplacer à un moment critique l’intelligence humaine
.

« Science sans conscience n’est que ruine de l’âme »

a dit Rabelais déjà il y a 600 ans.

– PS1 du 13 mars 2019: INCIDENT

Le récit d’un co-pilotes, dans un des rapports, daté de novembre 2018, c’est-à-dire après la tragédie de Lion Air qui a fait 189 morts, fait froid dans le dos : Quand l’avion a atteint la vitesse appropriée, « le commandant de bord a activé le +A+, le pilotage automatique. En deux ou trois secondes, l’avion s’est mis à piquer du nez », écrit-il. « J’ai crié ‘descente’ juste avant que le GPWS (Ground proximity warning system, système d’avertisseur de proximité du sol) ne retentisse » dans le cockpit, a-t-il ajouté. « Le commandant de bord a immédiatement déconnecté le pilotage automatique et redressé l’avion »

 

image
 

–  PS2 du 15 mars 2019: UN CERTIFICAT DE PILOTAGE SUR ORDINATEUR
Deux heures sur son ordinateur personnel et un message de félicitations. Voilà comment Etienne est devenu, selon son témoignage, apte à piloter un Boeing 737 MAX.

25f7976_xcfacfeerg5xiagoddy0sav4

-PS3 du 18 mars 2019:DES EMPLOYES DE BOEING AUX COMMANDES
Le régulateur du transport aérien(FFA) autorise la mise en service des avions,mais depuis une dizaine d’années, il a externalisé cette mission, la confiant aux constructeurs aéronautiques eux-mêmes et à des experts externes em l’occurence des employés de Boeing (hic) !!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :