Qu’y a-t-il derrière ce qu’on appelle « intelligence artificielle » ?

L’intelligence a longtemps été considérée comme un trait distinctif de l’homme. Au XVIIe siècle, le mot était employé, nous dit le Robert, pour désigner un « être humain en tant qu’être pensant, capable de réflexion ». Avec l’intelligence artificielle, la machine est supposée acquérir cette capacité humaine.

Or l’intelligence artificielle relève pour l’instant du mythe.
Les machines « savent » bien sûr  battre les hommes les plus forts du monde au jeu de go ou à « Jeopardy! ». Mais il s’agit de compétences extrêmement étroites, dévorant des quantités d’énergie infiniment supérieures à celle d’un cerveau humain. Les machines les plus puissantes au monde font penser à ces génies des mathématiques incapables d’aborder quelqu’un dans la rue pour demander leur chemin.

« Statistique + informatique »
Qu’y a-t-il donc derrière ce qui est commodément baptisé « intelligence artificielle » ? La réalité est prosaïque : c’est tout simplement… l’association de l’ordinateur et d’Internet ! L’ordinateur, avec une capacité de traitement de l’information qui a augmenté depuis un demi-siècle à un rythme extravagant . L’Internet, avec une capacité colossale de collecte et de transmission de données.
« Intelligence artificielle = statistique + informatique »

Juste et lapidaire, cette équation mérite tout de même d’être complétée d’un point. La puissance de calcul et les montagnes de données permettent des formes d’apprentissage automatique (« machine learning » puis « deep learning »). C’est ainsi que les chercheurs ont pu faire des pas de géant depuis une bonne décennie en matière de reconnaissance visuelle et vocale. Ils vont sûrement réaliser d’autres progrès spectaculaires dans les années à venir.

ob_611cf0_2-2

Ce qu’on appelle « l’intelligence artificielle » ne reste cependant qu’un outil. Un outil fantastiquement puissant, mais seulement un outil. Une « plate-forme technologique », qui « peut être déployée pour ne pas faire seulement de l’automatisation, mais aussi pour réorganiser la production de manière à créer de nouvelles tâches humaines hautement productives ». Là aussi, l’intelligence artificielle fera ce que décide l’intelligence humaine.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :