Quoi de neuf pour 2019

L’année 2018 prend fin, 2018 c’est les illusions perdues, le monde que nous avons connu est en train de s’effondrer, pas dans quelques années, mais maintenant.
La disparition de 2 géants du XXe siécle, Philip Roth en littérature et Charles Aznavour pour la chanson, tous deux décédés cette année à 85 et 95 ans en sont le symbole.
Nous pensions qu’à l’ère digitale la transparence régnerait, mais les Fakenews l’emportent. On ne peut plus croire personne, tout ou presque peut être faux, truqué, manipulé: infos, statistiques, médicaments, résultats de recherches, qualité de l’air et pollutions, bref tout ce qui faisait notre qualité de vie.

2018 c’est, en résumé, cette photo avec tous ces « impuissants » face à Trump, l’année des migrants ou « nouveaux envahisseurs », la misére des « oubliés » de la mondialisation qui ont donné naissance aux Gilets Jaunes et aux politiques populistes à travers le monde et ce en réaction au liberalisme sauvage et au totalitarisme des GAFA.

Quoi donc de neuf pour 2019 ?
La crise de 2008 n’a jamais pris fin et continue d’exister, le système bancaire est en danger, les actions des banques mondiales sont sur le point de s’effondrer, nous sommes à la veille d’une récession mondiale.

Nous avons toujours vécu sur un modèle selon lequel le gouvernement était le problème et le secteur privé la solution, et aujourd’hui ce modèle a été inversé. Des lors, -je me répète- nous sommes dans un monde en mutation et tout l’ordre socio-économique que nous avons connu va s’effondrer, pas dans quinze ou vingt ans, mais maintenant.

Si vous voulez imaginer ce que sera l’année 2019, la voici résumée en une photo:
2018 c’est ce pont de Genes qui s’est effondré aprés 37 ans de négligence, c’est la fin du monde que nous avons connu.
2019 c’est ce camion qui file sur le pont, freinera t-il à temps devant l’abime ? Je l’espère mais même à supposer qu’il réussisse, il n’y a pas de marche arrière, il faudra reconstruire un nouveau pont, un nouveau systéme socio-économique.

Je sais, je suis plutot pessimiste pour une veille de nouvel an, mais je ne suis pas prophète et je peux me tromper, mais si ce scénario ne se réalisera pas en 2019 ce ne sera que parti remise pour 2020 ou 21.
Le monde est en ébullition, nous entrons dans une zone de turbulence.
Cela ne doit pas nous empêcher de trinquer un bon champagne pour 2019. Bonne année! Demain ? nous verrons …… Dieu GAFA est grand.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :