Diminuer sa dépendance ou l’Art d’être oisif

« Au travail, nous sommes asservis toute la journée à des ‘maîtres’, nous devons suivre les ordres. Et puis nous sortons, et nous devenons les ‘maîtres’ puisque nous pouvons choisir entre telle ou telle marque.

Et les marques disent : ‘S’il-vous-plaît maître, choisissez-moi !’, parce qu’elles veulent notre argent. Donc elles nous font croire que nous sommes les maîtres, quand en réalité, nous restons asservis. […]

Réduire sa consommation, c’est non seulement avoir plus de temps pour flâner, mais c’est aussi diminuer sa dépendance à l’argent.

d’après « l’Art d’être oisif dans un monde de dingue » de Tom Hodgkinson

L’état de somnolence est particulièrement fertile pour l’imagination.

« Rester au lit à ne rien faire est noble, juste et productif »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :