De bon coeur avec Alain Vadeboncoeur

« Desordonnances », d’Alain Vadeboncoeur.

On peut interpreter Desordonnance soit par le fait de rejeter son ordonnance (des-ordonnance) soit par le désordre du systeme pharmaco-medical (desordre-ordonnance).
L’auteur, chef du service de medecine d’urgence à l’institut de cardiologie de Montreal, nous conseille une approche médicale pragmatique et peu interventionniste: prescrire moins de traitements, eviter les tests médicaux couteux et peu informatifs, ignorer les remèdes farfelus, genre homéopathiques, et surtout surtout faire du sport, manger mieux, ne pas fumer ect…

Il nous eclaire tout d’abord sur certains aspect d’analyses statistiques dans les recherches pharmaco-medicales:

« Qui parle de probabilité utilise nécessairement le langage des statistiques, à la fois précis et quelque peu obscur et, surtout, assez facile à distodre selon les intentions des chercheurs ou de ceux qui les ont commandités. »

« En cette matière, les cas spécifiques ne contredisent pas les règles générales, ils démontrent simplement que nous ne controlons pas tout et que le hasard, est souvent maitre du jeu. »

« Il y a tjs, parmi les 27 millions recensées par Pubme, des études appuyant n’importe quel concept et que cette cueillette sélective de l’information scientifique est malhonnête…. « 

Nous sommes en face d’une somme d’informations qui dépasse nos capacités d’absorption !!

Tout cela du coté macro, mais passons au coté micro, c’est à dire vous et moi.

Il faut savoir que ce qui se passe dans la cellule en laboratoire et dans la vraie vie dans le corps humain, ce sont 2 choses différentes. »

Les supplements:
« Les substances bonnes pour la santé n’ont que peu ou pas d’effets quand on les avale sous forme de tels suppléments. »

« La plupart des suppléments, vitaminés ou non, n’améliorent donc que la santé des compagnies qui les produisent. »

Les superaliments:
L’important, ce n’est donc pas de miser sur le curcuma, mais juste de bien manger afin d’absorber des nutriments variés, parce qu’il semble que ce soit dans la complexité et la combinaison que les aliments sains produisent leurs meilleurs effets.

Les antibiotiques:
Fuyons les! mais saviez vous que 80% des antibiotiques produits en Amerique du Nord sont administrés aux animaux, fuyons donc le plus possible la chair animale!

Pression artérielle:
élevée ? Les suivis sur 60000 patients prouvent que cela ne sert á rien de courir à l’urgence qui vous feront des analyses couteuses et dangereuses.
Un truc pour abaisser la pression quand elle monte c’est de la mesurer à repétition, et de se relaxer.

Les enrhumés:
Fuyez les enrhumés, prenez du zinc, il diminue l’intensité des rhumes et la durée des symptomes.

Enfin, souvenez vous que les tests médicaux mentent des fois. On appelle ça des faux positifs. Sur le tapis roulant il est -ouvrez bien vos oreilles- de 25% même si le coeur de ces personnes est parfaitement sain !!

Compliquée cette médecine moderne,

je me languis du mercurochrome et de la teinture d’iode de mon enfance, cela plus quelques remedes de mon arrière grand mère (ail, badigeonnages ) m’ont appris à fuir les médecins et m’ont preservé des ravages de la médecine moderne.

Citations:

Le cerveau ajuste le gout du vin au cout de la bouteille

.

One Response to De bon coeur avec Alain Vadeboncoeur

  1. […] RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE, INONDATIONS, des(ORDONNANCE), […]

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :