Lectures hivernales III, Le garçon sauvage de Paolo Cognetti

 

Cet hiver je me suis tourné vers la litterature étrangére, des auteurs hongrois, italien, chinois et américains et même islandais.

Voici donc l’auteur, un italien qui decide de quitter la ville, de s’eloigner des autres, pour passer un temps non determiné seul dans un petit chalet de montagne à plus de 2000m et écrire, observer la faune et partir à la decouverte de ce qui l’entoure.

« Je fus attiré par le destin de ceux qui, refusant le monde, avaient cherché à vivre dans la nature des experiences de solitude. »

 

thumb-large_cognetti_140x210_103

« Le jeune citadin que j’étais devenu me semblait tout l’opposé de ce garçon sauvage et l’envie d’aller à sa recherche s’imposa en moi. »

Le regard de l’auteur est donc le sujet du livre, un carnet de montagne avec observations, analyse, philosophie. Moi aussi j’ai fui la ville et trouvé refuge dans la nature … durant ces temps de lecture ….dommage que pas plus.

Note: 5 sur l’echelle RG

Citation:
« La faculté qu’a le temps de se comprimer ou de se dilater, une année pouvait filer en un clin d’oeil et une seule nuit ne jamais vouloir finir. »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :