Qu’est ce le ghostwriting ?

Le ghostwriting – littéralement « écriture fantôme ».
Considérée comme une forme grave de fraude scientifique, cette pratique consiste, pour une entreprise, à agir en « auteur fantôme » : alors que ses propres employés rédigent textes et études, ce sont des scientifiques sans lien de subordination avec elle qui les endossent en les signant, apportant ainsi le prestige de leur réputation à la publication. Ces derniers sont bien entendu rémunérés pour ce précieux service de « blanchiment » des messages de l’industrie.

gw

Monsanto a eu recours à ces stratégies, et pas seulement Monsento , partout dans le monde on nous « vend » du vent sur des recherches bidons , des scientifiques achetés, des consultants payés pour rediger des travaux/recherches/sondages qui vont dans le sens désiré. En gros dites moi ce que vous voulez et je vous fournirais le data qui va dans ce sens.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :