le 11 septembre d’Hillary

12 septembre 2016

 

Le 11 septembre n’est decidement pas le jour de l’Amerique.
Venu assister à la ceremonie de l’effondrement des twin-towers, Hillary s’est litteralement effondrée et comme de nos temps tout est filmé, on n’a pu qu’assister à la scéne.

On a donc le choix en Amerique entre l’oncle Donald ou la grand-mére epuisée et bien malade donc incapable de diriger les E.U.

Voter Hillary c ‘est donc reconnaitre que le pays est aussi malade et épuisé. Ne reste en course que Donald et avec lui beaucoup de choses vont changer car comme la masse en Amerique, en Europe ou ailleurs il y a un ral-bol des elites qui nous manipulent et des multinationales qui nous exploitent.
Avec Donald c’est le changement que nous voulons, pour le meilleur ou pour le pire.

 


Israel, boite de sardine ou le nouveau ghetto

11 septembre 2016

Mes retours de Montreal en Israel sont toujours ambivalent, quitter l’immensité, l’espace, et se retrouver dans un huis-clos, une sensation de fourmilliére, de compression, dans une boite de sardine

La population d’Israel compte prés de 9 millions d’habitants, elle a plus que décuplé depuis sa création en 1948 et elle devrait encore quasiment doubler d’ici à 2050 pour atteindre 15 à 16 millions de personnes. Oui Israel est devenu un ghetto, il n’y a plus de place! et il y aura encore moins de place pour nos petits enfants.

Partout il y a des bouchons interminables, les routes sont parmi les plus congestionnées du monde occidental, trois fois plus que la moyenne des pays de l’OCDE.
Encore plus dur est de trouver une place de stationnement, les trottoirs ne sont plus praticables dans certaines villes car les voitures y stationnent et en travers, entre 2 arbres, entre 2 barres, entre la poubelle et le poteau de signalisation.
Si il n’y a pas si longtemps on hesitait à prendre la route, aujourd’hui on hesite à quitter sa place de stationnement. Qui va à la chasse perd definitivement sa place.

 

israel-bouchons2

La qualité de vie s’en ressent également : jardins d’enfants, services d’urgences hospitaliers et tribunaux d’Israël sont les plus bondés parmi les pays de l’OCDE. Quant à la crise du logement, elle est devenue un sujet de polémique récurrent alors que l’offre ne parvient pas à suivre le rythme de la demande. Des parcs nationaux, des plages pleines à craquer, c’est simple les samedis j’evite les plages, les vendredi les centres-commerciaux, et en semaines les routes inter-urbaines.

Plus petit que la Bretagne, Israël est déjà l’un des pays les plus densément peuplés du monde avec 400 personnes au kilomètre carré, et si l’on considére que la moitié du pays au sud de Beersheba est un desert( leNéguev represente 55 % du territoire) et que la grande masse habite le petit triangle Jerusalem-Tel Aviv- Haifa soit 6000 km2, on se retrouve avec une densité de 1000 comparée au 112 de la France ou au 3.3 du Canada on comprendra pourquoi j’appelle Israel le nouveau ghetto. Elle est surnommé deja « Nation boîte de sardines »

Au rythme actuel, nous allons droit vers une catastrophe écologique et socio-économique », alerte Alon Tal, chercheur en sciences de l’environnement à l’université Ben-Gourion du Néguev.

Imaginer Israel en 2035 ou 2050, 16 ou 35 millions d’habitant j’en sais rien mais la boite de sardine va exploser à moins que le genie juif n’invente une terre sainte bis sur la mer ou sur la lune.

 

israel-bouchons-2016