nouvelle approche nutritionnelle

«Si les gens cuisinaient et prenaient le temps de bien manger, on réglerait bien des problèmes. Les gens qui cuisinent à la maison n’ont pas besoin de calculer les nutriments de leur alimentation», dit le nutritionniste Bernard Lavallée.

Cuisinez plus, donc consommez moins d’aliments transformés, ce qui, inévitablement, réduit l’apport en sel, en sucre, probablement en gras, et mangez des repas avec votre famille ou vos amis. Surtout pas devant la télévision.

Point de départ de cette nouvelle approche, un constat: la population qui consomme moins d’aliments «ultratransformés» a un meilleur profil nutritionnel.

Et petite (grande dirai-je) révolution: des études récentes concluent qu’il n’y aurait peut-être pas de lien entre la consommation de gras saturés et les maladies cardiovasculaires. A mon avis cela veut dire que les statines anti-cholesterol que les lobby pharmaceutiques nous ont convaincu d’ingurgiter font plus de mal que de bien.
Il faut absolument lire « Cholesterol Mensonges et Propagande » du DR Michel de Lorgeril pour en mesurer l’impact.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :