Quand faut-t’il agir militairement ou politiquement ?

La réponse nous est donnée par David Petraeus, l’ancien chef de la CIA.

« Quand on envisage un effort majeur… il faut se demander: 
‘est-ce que cette opération ou cette politique enlèvent plus de méchants qu’elle n’en crée ?’.
 Si la réponse est que cela va créer plus de méchants, vous devriez plutôt vous asseoir sous un arbre jusqu’à ce que cette pensée vous passe. »

David Petraeus a été dechu par Obama  puis accusé pour avoir transmis des documents classés à sa biographe et amante Paula Broadwell.

La réponse de Petraeus est la preuve pour laquelle on choisit aujourd’hui de laisser Assad ou le Hamas au pouvoir, la preuve de l’inconsequence americaine en Irak, la preuve que l’élimination de Khadafi par Sarko a étè  un grand fiasco, ect… ect

Cette logique de Petraeus est la logique intuitive chez chacun de nous, si les consequences d’une action ou d’un acte seront plus catastophiques qu’au depart, autant ne rien faire. Le probléme est que l’homme n’est pas toujours logique ou qu’il l’est ex-post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :