Percy Sledge ou « When a Man Loves a Woman »

En 1966 ce super tube a pris la tête des hit-parades durant plusieurs semaines. Il est encore considéré comme un des plus grands titres de la soul.

Merci Percy, tu nous auras offert un monde de reves. Te voila maintenant dans cet autre monde.

Percy venait alors de perdre à la fois son travail dans le bâtiment et sa petite amie partie à Los Angeles, lorsqu’il a imaginé le titre When a Man Loves a Woman.
Les paroles sont si emouvantes et representatives d’une époque.

When a man loves a woman
Can’t keep his mind on nothin’ else
He’d trade the world
For a good things found

If she is bad, he can’t see it
She can do no wrong
Turn his back on his best friend
If he puts her down

When a man loves a woman
Spend his very last dime
Trying to hold on to what he needs
He’d give up all his comfort
And sleep out in the rain
If she said that’s the way
It ought to be

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :