Zemmour ou le nouveau Dreyfus

 

Zemmour détonne dans les medias français, il a du courage, une lucidité pour placer les evenements historiques et analyser leur impact. Cela dérange les  journalistes  « moyens » qui n’ont rien à repondre à ses arguments car contrairement à eux Zemmour a de la culture, connaît l’histoire et  controle la littérature, le tout sur fond de logique implacable. Cela dérange aussi les politiciens dont le seul but est de plaire à un electorat potentiel, cela dérange donc les medias qui sont leurs vassaux.

Zemmour dérange donc et beaucoup, comment s’en debarasser puisque logique et pressions ne marchent pas, on va lui trouver une phrase, un mot terrible « déportation » qu’il n’a pas dit et le lui coller retroactivement sur une interview paru il y a  plus de deux mois et dans une langue étrangére en l’occurence en italien.

Le principal intéressé  Zemmour plaide  une « manipulation fantastique« . « On m’a accusé d’avoir dit un mot que je n’ai pas prononcé, on m’a accusé ensuite de ne pas avoir contredit un mot qui n’a même pas été prononcé. C’est une « histoire extraordinaire ».

Tout cela me rappelle le faux  document de l’affaire Dreyfus. Accusons et laissons la presse se dechainer et le peuple s’emporter. Voila c’est fait Zemmour-Dreyfus est accusé, Zemmour-Dreyfus est limogé  (de iTele pour le moment), et la presse et les medias se dechainent au lieu de calmer net cette « manipulation ».

Ces journalistes -je cite Charles Consigny du Point- ne sont pas « en désaccord » avec Éric Zemmour, ils ne pensent rien des sujets qu’il aborde et n’ont rien à répondre à ses arguments. Ça n’est pas qu’ils « ne partagent pas » ses idées, c’est qu’ils n’en ont pas. Voilà où le bât blesse : parce qu’il a de la culture, parce qu’il travaille, parce qu’il connaît l’histoire et la littérature, Éric Zemmour fait ce qu’ils devraient tous faire au lieu de se vendre les uns les autres des brevets de bonne conscience à longueur de mondanités où l’on reste entre gens de bonne compagnie.

La France est en crise, la France est en chute, cela est beaucoup du à ces journalistes modernes au service du patron du journal  et de sa ligne politique, adeptes du copy-paste, qui ont cessé de reflechir depuis belle lurette. Ces nouveaux Estherazy n’ont rien de mieux à nous offrir qu’un Dreyfus version XXI eme siécle.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :