Alice … euh  j’ai oublié son nom.

J’avais en tête Alice Munro (nobel de litterature 2013), je me suis trompé et acheté Alice Ferney (La conversation amoureuse) je n’ai pu supporter ni le style ni l’histoire gnan-gnan. Je me suis trés vite débarrassé de Ferney (refilé à mon fameux bouquiniste de Jerusalem) aucun style, et je me suis rattrapé avec Alice Munro (Trop de bonheur) de la litterature, de la vie. 

Je découvre donc Alice, la vraie bien sur, ses recueils de nouvelles, plus ou moins interessants, il y a en de très  bons, il y a en aussi il faut bien le dire d’autres qui vous assomment comme l’histoire de Sofia Kovalevskaïa -personnage ayant réellement existé- mais qui n’est qu’une biographie, décevant venant d’un nobel.
Mais en gros, Alice vous surprend, on attend un certain dénouement, on se retrouve avec une autre realité. c’est la vie! C’est son style et sa reussite.
 Ne confondez pas Alice avec Alice.
Quant à moi, que faire quand la mémoire parfois fait défaut ? Encore heureux que je sois pas ressorti avec en mains  « Alice au pays des merveilles ». 

J’ai la mémoire qui flanche 
J’me souviens plus très bien 

Qui a dit ça?  Munro euh …  Moreau bien sur!  J’me souviens très bien de Jeanne Moreau chantant « J’ai la mémoire qui flanche ». Finalement on se souvient de ce qu’on veut avec ce qu’on peut.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :