Affaire Lee Zeitouni, du nouveau et surprenant

Eric Robic et Claude Khayat, les deux Français impliqués dans la mort de la jeune Israélienne, Lee Zeitouni, en 2011 à Tel-Aviv, ont été placés en garde à vue lundi matin à Nanterre dans le cadre d’une affaire d’«escroquerie en bande organisée» et «blanchiment» instruite à Bobigny (Seine-Saint-Denis).

Les deux hommes doivent comparaître fin novembre à Paris pour «non assistance à personne en danger» et «homicide involontaire» pour Eric Robic, qui conduisait le 4×4 qui a percuté Lee Zeitouni zal.

Quatre autres personnes ont été interpellées et placées en garde à vue dans le cadre de cette nouvelle enquête. Ouverte en mars dernier et confiée à l’Office central de lutte contre le crime organisé (OCLO), elle a mis au jour plusieurs affaires d’escroqueries via la vente de voitures («au leasing»), de faux encarts publicitaires et de faux virements. L’argent généré aurait transité via la Pologne et la Chine avant d’atterrir en Israël. Les deux suspects doivent être déférés jeudi matin. L’avocate d’Eric Robic n’a pas répondu aux sollicitations des journalistes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :