V comme Vengeance, V comme Vitesse , V comme Valerie

Ce n’était qu’une  question de temps, VALERIE Trierweller à la  VITESSE du son a reussi son operation VENGEANCE : Merci pour ce moment.  Quel moment au fait ?
Valerie cherchait à corriger son image de  l’hystérique, la voleuse de mari, ect.. la vengeance est un plat qui se cuisine en France et se mange en Hollande.

N’oublions pas la scène de la rupture, Merci pour ce moment, poignant !

« L’information Julie Gayet est le premier titre des matinales. […] Je craque, je ne peux pas entendre ça, je me précipite dans la salle de bains. Je saisis le petit sac en plastique qui contient des somnifères. […] François m’a suivi (sic). Il tente de m’arracher le sac. Je cours dans la chambre. Il attrape le sac qui se déchire. Des pilules s’éparpillent sur le lit et le sol. Je parviens à en récupérer. J’avale ce que je peux. Je veux dormir. Je ne veux pas vivre les heures qui vont arriver. Je sens la bourrasque qui va s’abattre sur moi et je n’ai pas la force d’y résister. Je veux fuir. Je perds connaissance. »

Avec cela auriez vous encore envie de trinquer ? Valérie n’a plus envie mais elle est en vie.


A LIRE OU A RELIRE SUR LE MEME THEME:
La vengeance de Valerie
Hollande, les Valeureux et Valerie
Premier drame de la Première dame

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :