La question du jour sur l’après guerre: que feriez vous si….

Cessez le feu, la guerre est finie, les valeureux soldats commencent à rentrer chez eux, les gazaouis aussi dans leurs ruines, les terroristes du hamas commencent aussi à sortir le bout du nez de leurs bunkers souterrains. La question de l’aprés guerre se pose donc à moi, à nous, à vous qui me lisez. La voici: Que feriez vous si ….

Oui que feriez  vous si votre voisin tenait un enfant  d’un an dans son bras  gauche et un second de 4-5 ans collé à sa jambe et vous tirait dessus avec une arme dans son bras droit.
Chaque fois que vous sortez au jardin il tire, même lorsque vous vous refugiez à la cuisine ou au salon des tirs intermittents. Nous sommes au far-west en 1914 le sheriff est loin dans le desert, impossible de le contacter, ou bien encore nous sommes au far-east (proche orient) en 2014, il n’y a plus de sheriff, l’ ONU le nouveau sheriff a cessé de fonctionner depuis le Kosovo, depuis les massacres au Soudan, depuis que Bachar Assad envoie des gazs sur ses habitants, depuis que Poutine a decidé d’annexer la Crimée. Bref il y a votre voisin avec ses otages, et vous avec votre conscience. Que faire ? Que feriez vous ? Soyez sincere.
Vous le laisserez tirer une fois, deux fois, mais c’est votre peau qu’il cherche, c’est lui ou c’est vous. Vous avez encore le choix, vous pouvez par conscience morale préferer mourir que de lui tirer une rafale qui risquerait d’atteindre des enfants innocents. Ce serait un suicide, peut être êtes vous un suicidaire idéologique.

Il y a 20 ans, Human Bomb prenait en otage des enfants à Neuilly

Vous pouvez aussi essayer de l’abattre en tachant de ne pas toucher les enfants otages, oui vous le voulez mais vous ne le pouvez car votre voisin se cache derriere eux, la seule solution restante est de l’abattre avec un minimum de dégats lateraux.
Ca peut marcher une fois avec votre premier tir,  une seconde par chance mais a la longue à partir de la troisieme salve, il n’y aura aucune possibilité de l’abattre sans dégats lateraux et un problème de conscience universelle pour des gens civilisés, ce probleme ne se posant pas pour des terroristes et extremistes cruels et fondamentalistes. Le probleme est le suivant: que doit on faire face a un terroriste qui utilise un bouclier humain ? Et surtout ne ne repondez pas RIEN!
Si vous dites RIEN c’est que vous êtes un vaut-rien. Répondez ! Vous les belles âmes qui se cachent à Stocklhom, Bruxelles, Paris ou Madrid les capitales par excellence ou l’antisemitisme règne  de nouveau.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :