pour une glace fondante !

La jeunesse c’est vouloir comprendre la nature et la surpasser,
La vieillesse c’est cesser de la comprendre et être dépassé.

Tout commence par une sortie promenade avec Eytan, il marche depuis 15 jours seulement, il refuse donc de s’asseoir comme à son habitude (d’ex rampeur) dans sa poussette et décide qu’il veut marcher tout seul même sur des pavés du 19eme siècle et il s’en sort plutôt très bien.

Ensuite son grand père veut faire une pause au glacier Légenda, mais Eytan qui a dépassé le stade de marcheur marathon décide qu’il est deja temps de s’attaquer à grimper, par ci 1 escalier qu’on monte et redescend incessamment, par la 3 escaliers qu’il escalade en s’agrippant à la barrière. Tans pis pour ma glace, j’ai le choix entre la laisser fondre ou fondre de peur. Je décide de le suivre.
A un certain moment je décide que ça suffit, je vais jouer l’aguicheur ou l’autoritaire et je tends ma glace à Eytan qui ne la regarde même pas, puis je le prends pour le faire asseoir sur moi, la il élance ses pieds contre la table et je recule repoussant ainsi mon fauteuil qui tient au bord du trottoir/escalier, et ooops! en voulant me rasseoir le fauteuil tombe en arrière, moi dessus et Eytan dans mes bras, tous les trois affalés au bas du trottoir. Pas le temps de me relever que les serveuses m’offrent un verre d’eau – (elles auraient pu m’offrir un beau cornet plutôt! ne l’ais-je pas mérité?) – et Eytan sain et sauf pleure dans les bras de sa mère. On est tous épuisé, la glace a fondu depuis longtemps, on rentre à la maison.

Mais la morale de cette aventure est qu’il est tout a fait naturel qu’un enfant/bébé veuille évoluer dans son exploration des forces de la nature, et qu’il ne comprend pas encore que par nature le temps a retiré des forces à son papy.

La jeunesse c’est vouloir comprendre la nature et la surpasser,
La vieillesse c’est cesser de la comprendre et être dépassé.


PS: A la standardiste du téléphone qui me demandait pourquoi je déménageais de la grande, historique et superbe ville de Jérusalem pour Haifa ville côtière certes mais bien moins attirante (humidité, pollution, attaques missiles, tremblements de terre) j’ai répondu:
A mon époque ou plutôt dans mon enfance, tous les enfants/petits enfants suivaient pour s’installer le patriarche en l’occurrence le grand père ou arrière grand père. A notre époque (21eme siècle) c’est le contraire, c’est le patriarche et les siens qui suivent le junior de la hiérarchie.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :