NEXUS pas celui de Google mais d’Henry Miller

Chez mon bouquiniste de Jérusalem, je tombe sur NEXUS d’Henry Miller. Henry Miller pas de problème, même si je l’ai jamais lu auparavant, je le connais à travers Anais Nin par exemple, sa vie d’américain à Paris dans les années 30 m’intéresse. Mais c’est surtout NEXUS qui me dit quelque chose, quoi, je ne saurais le dire sur l’instant et ce n’est qu’en rentrant à la maison que je me dis « Idiot! Nexus est le nom de ton nouveau téléphone !  »
A vrai dire NEXUS veut dire tellement de choses, en droit romain c’est le droit sur le corps exercé par un créancier sur le débiteur, en sciences c’est un terme médical ou le nom du premier navigateur web. Il parait que Nexus est aussi un modèle de scooter, un groupe de musique, un jeu video, un personnage, un quartier de Paris ect, ect… voir wikipedia.
A votre bon goût! moi j’ai choisi de lire commenter NEXUS sur mon NEXUS google.

Je reviens au roman qui relate une période de la vie d’Henry Miller avant son départ pour la France en 1927, un Henry Miller avec son épouse Mona mais aussi avec la petite et grande amie de sa femme Stasia. Un trio explosif !  » Ni les menaces, ni les accès de chagrin, de tendresse ou de remords, rien de ce que je pouvais dire ou faire, ne l’affectait le moins du monde.« . Un Henry malheureux, mais aussi trés sincère et philosophique. En un mot un homme profond qui souffre ne cessant d’explorer son univers et possédé d’une folie créatrice.

Je n’ai pas encore commencé à vivre ma vie, et j’approche de la cinquantaine.
Il faudrait vivre cent cinquante ou deux cents ans pour arriver à quelque chose.
C’est quand on en a fini avec le sexe et toutes les difficultés materielles que les vrais problemes commencent à se poser.
A 25 ans je croyais connaitre toutes les reponses. Maintenant je sens que je ne sais rien du tout.

Ecoute, essaie de comprendre ceci. Tout va mal dans le monde. Ce n’est partout qu’ignorance, superstition, bigoterie, injustice, intolérance. Et il en est ainsi depuis que le monde est monde très probablement. Et ce sera encore comme cela demain et après-demain. Et alors? Est ce une raison pour déposer les armes?

Tu crois qu’il y a une réponse à tout. Il ne t’est jamais venu à l’idée qu’il n’y en avait peut-être pas, que la seule réponse c’est peut-être toi-même, la façon dont tu consideres tes problemes.


A suivre……

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :