Hommage à un « fou» ou le professeur bébés-éprouvettes

Robert Edwards, le père des bébés-éprouvettes est décédé
Pendant longtemps, le professeur Robert Edwards a été «traité de fou», selon ses propres termes. Le biologiste «a persisté malgré des années de dénigrement, il a amené l’obstétrique et la gynécologie à l’âge moderne»

La citation:
«Personne ne voulait prendre de risques éthiques. Ils m’ont dit que les enfants ne seraient pas normaux
»


«Jamais je n’oublierai le jour où j’ai regardé dans le microscope et j’ai vu quelque chose d’étrange dans les cultures. J’ai encore regardé et j’ai vu un blastocyte (embryon) humain qui me regardait. J’ai pensé: on y est arrivé!
»

Depuis la naissance du premier bébé-éprouvette en 1978 , cinq millions d’enfants ont été conçus grâce à cette technique. 5 millions d’enfants redevables à Robert Edwards!
Dans la vie il faut être un peu « fou» pour imaginer, improviser, inventer et créer.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :