Les interventions n’engendrent non pas l’ordre mais le chaos

Les interventions militaires n’engendrent non pas l’ordre, mais le chaos, non pas des Etats forts, mais des Etats plus défaillants qu’ils n’étaient. Une fois l’intervention terminée, les pays sont abandonnés à leur propre sort, non sans avoir fait naître un profond sentiment de désillusion chez les peuples assistés. Et puis l’on part vers de nouveaux fronts….
Comme dit le proverbe à la guerre comme à la guerre !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :