Réflexions sur la mort du premier lunien, 22 juillet 1969 – 25 aout 2012

43 ans depuis le 1er pas de Neil Amstrong sur la lune, aujourd’hui le premier lunien n’est plus mais ce 22 juillet 1969 est encré dans nos esprits et nos mémoires, nous la génération qui avons eu le privilège de suivre ces premiers pas en direct, avec un retard de 3 secondes du au temps de transfert de la lune à la terre.

1969 , c’est encore la télè noir et blanc, les directs existent mais sont exceptionels, et le monde entier 3 milliards d’humains plus ou moins étaient concentrés sur un sujet, sur un thème, sur un espoir, un seul et unique événement et non pas pas l’infinité de sujets comme c’est le cas aujourd’hui, le même espoir et tous les yeux rivés sur l’alunissage car si il réussissait on nous annonçait que trés prochainement nous pourrions tous de notre vivant aller sur la lune et nous y avions cru.
Il faut dire qu’en 1969 tout était possible, tout était permis avec seulement de grosses grosses machines IBM de la taille d’un immeuble qui de loin avaient une puissance inférieure à mon Ipad.

Dessin envoyé à Armstrong en 1969 par Hergé

Je me suis comme beaucoup d’autres, spécialement réveillé vers 2h du matin, heure de Casablanca, j’ai retenu mon souffle, à chaque seconde je craignais que peut être au moment de l’image il y avait déjà sur la lune une catastrophe mais tout s’est bien passé, et depuis je regarde la lune avec compassion et sympathie, elle est apprivoisée. Depuis les blondes fofoles de l’ époque ont cessé de dire « Je veux la lune« .
1969, ambiance Aphrodites Childs avec « End of the world » et Tom Jones avec « Oh lady Mary ». La vie semblait une lune de miel.

Bien des choses ont changé depuis, tout d’abord personne depuis Neil Amstrong n’a remis les pieds sur la lune, ensuite aujourd’hui on envoie des sondes automatisées dans l’espace et sur Mars, on contourne  la lune.

1969, un super heros Neil Amstrong mais il ne se prend pas pour tel et n’a pas ce besoin  version 2012 d’ouvrir une page facebook de fans, twitter, de se faire photographier et interviewer par tous les medias. En 1969 on faisait tout simplement son boulot, en 2012 on crée d »abord son profil et le plus possible de superstar.
1969, l’avenir était la, tendrement, accueillant et avec une infinité de possibilités, le chômage n’existait pas encore.
Aujourd’hui Neil Amstrong disparu c’est une autre realité qui attend les jeunes, chomage, crises économiques, dispersion des idées et des valeurs, automates et extremismes religieux.

Si en 1969 la télè était en noir et blanc l’avenir était lui en couleur. Aujourd’hui la télè est en couleur, 3D, haute definition mais l’avenir plutot dans le noir et blanc.
La phrase de Neil “C’est un petit pas pour l’homme mais un bond de géant de l’humanité” reste valable pour les deux générations: c’est grâce au 22 juillet 1969 que nous avons aujourd’hui évolué en sciences et technologies sur Terre. Mais d’un point de vue humain, social l’homme est toujours le même, raciste, extrémiste, antisémite et convaincu que son Dieu est le meilleur, le vrai et lui a donné procuration de tuer, et exterminer ceux des humains qui ont un autre Dieu ou d’autres idées.

Nous sommes ainsi passés de l’époque lune de miel à l’époque lune caractérielle  et artificielle comme si la Lune se vengeait des hommes pour l’avoir piétiné.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :