La vraie émotion, c’est celle qui est proche des larmes

Il a tenu les plus belles femmes dans ses bras, de Brigitte Bardot à Romy Schneider. Il a tourné avec Rohmer, Bertolucci, Vadim, Robbe-Grillet, Patrice Chéreau ou Jacques Audiard. 
A 81 ans voici ce que Jean Louis Trintignant dit d’un bon metteur en scène et de l’émotion qu’il suscite chez le spectateur.


Quand on est metteur en scène, il faut se servir de toute l’émotion possible que peuvent donner ses interprètes. La vraie émotion, celle qui est proche des larmes. C’est une loi fondamentale. De la même nature que, si tu joues au poker, tu dois attaquer le plus faible, celui qui possède le plus petit tapis.

La vie est ainsi faite. Le faible, le pauvre, est attaqué, non le fort. Au cinéma, si tu réalises un film, c’est le faible qui va tirer des larmes au public. Regarde bien autour de toi.
Dans la vie d’aujourd’hui, que ce soit en politique ou en économie, c’est le faible qui en prend plein la gueule. La lâcheté de l’homme est partout identique.

Tiré du livre d’entretiens avec André Asséo: du côté d’Uzès.

One Response to La vraie émotion, c’est celle qui est proche des larmes

  1. […] – La vraie émotion, c’est celle qui est proche des larmes […]

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :