Les mots clés anti-crise: relocalisation, production et création d’emplois.

D’une part, le président américain Barack Obama qui promet de nouveaux avantages fiscaux réservés aux entreprises créant des emplois aux Etats-Unis, et des pénalités pour celles qui delocalisent 

D’autre part cette analyse de Max Gallo 
« L’Europe est en crise parce qu’elle consomme mais ne fabrique plus » 
Les pays qui souffrent le plus de la crise ne sont pas ceux qui ont les déficits budgétaires les plus marqués, mais ceux dont la balance commerciale est la plus déficitaire. C’est là que se situe l’origine de la crise: l’Europe est consommatrice en dernier ressort et ne fabrique plus.


Les Etats Unis ont compris les causes de la crise et agissent vite , on trouve ici en Amerique de plus en plus de « made in USA ».  L ‘Europe  dort encore et ne sortira de la crise que si l’on recommence à produire mais avec une productivité accrue, ce qui suppose du temps et de grands bouleversements économiques dans les pays de l’Union européenne.

La devise americaine « Time is money »   est toujours d’actualité.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :