légèreté d’été 8/31, sur l’autoroute des vacances

Pleine de fraîcheur, d’insouciance, cette chanson raconte simplement une histoire à laquelle tout le monde peut s’identifier. C’est une chanson populaire qui sent bon le soleil, le thym et la farigoulette. Elle raconte l’air du temps du début des années 70, juste avant la 1ere crise
du pétrole, faire le plein était équivalent au prix d’un camembert. Une belle histoire…. «Le parfum d’une époque».

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :