deux poids, deux mesures.

D’un coté Kadhafi que l’Occident s’est empressé de bombarder pour éviter un bain de sang.
De l’autre Bachar el-Assad avec des bains de sang, qui massacre avec brutalité et sauvagerie dignes des pogroms du 19eme siècle, et l’Europe et Obama protestent mollement sans plus.
L’un, poids plume pousse l’Occident et la France en particulier à montrer leurs muscles.
L’autre, poids lourd fait peur à la France et Obama, autant l’ignorer, laisser faire. Plus vite ce sera fait, plus vite le problème de la morale et l’éthique et surtout l’obligation d’agir disparaitront.
J’en conclus que la vie d’un habitant de Benghazi vaut plus que celle d’un habitant de Deraa.

Il n’y a plus UNE morale des droits de l’Homme , il y en a plusieurs dépendantes des questions d’intérêts, de force, de peur et de lâcheté de l’Occident. L’Occident mené malmené par Obama et Sarkozy est pris au piège d’une ligne politique morale et égale pour tous: 2 poids, 2 mesures !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :