10 à 15 secondes de Dame NATURE et tout bouscule.

8.9 sur l’échelle de Richter ! c-a-d à la puissance 1,000,000,000 ou pour donner une idée, une énergie libérée d’une intensité mille fois plus puissante qu’un tremblement « normal » de 6.0 que nous sommes habitués à avoir sur terre.

Tremblement de terre > ras de marée > tsunami > effondrements, incendies, inondations > RADIOACTIVITE

Tremblement de terre, ras de marée, tsunami (immense vague ayant pour origine un tremblement de terre) avec les conséquences pour chacun, effondrements des bâtiments, incendies, inondations, destructions des systèmes routiers et des communications.
Je suppose que pour chacun des japonais c’est un traumatisme que nous, loin du désastre ne pouvons traduire toute l’intensité.

Mais il y a toujours pire, pire que le pire, pire que de n’avoir pas d’électricité, pire que les inondations, pire que les centaines de morts/disparus, pire que les maux de la nature, c’est les maux de l’homme, c’est la radioactivité qui s’échappe des centrales nucleaires et qui peut créer un Chernobyl japonais justement dans le seul pays sur terre qui a subi/connu la terreur de la bombe atomique.

8.9 sur l’échelle de Richter c’est l’homme face a la NATURE mais c’est aussi l’homme face à ses technologies.
Science sans conscience n’est que ruine de l’âme … François Rabelais.

Ne serait il pas temps pour l’homme de faire marche arrière ?

One Response to 10 à 15 secondes de Dame NATURE et tout bouscule.

  1. Le séisme des cœurs

    Je vous parle de fraternité
    Et vous me renvoyez à la dure réalité
    Aux plaques tectoniques
    de notre écorce cérébrale…
    Aux tremblements des peurs
    Et au déferlement des pleurs
    Et la terre continue de trembler et de nous faire trembler…
    Et un beau jour… ou peut-être une nuit… on décide de ne plus trembler… et on se met à bouger…
    à prendre le large au lieu de subir les vagues successives de cette nature imbécile…
    Oui…oui on ne peut pas changer les lois de la science physique mais on peut changer de politique…
    parce que là, il ne s’agit plus de science mais de conscience…
    cette petite flamme qui tremble et qu’aucun vent ne peut éteindre…
    ma conscience politique… qui voudrait avant de mourir assister à l’éveil d’une autre conscience…
    d’autres consciences, à une sorte d’effervescence… vive la révolution des consciences.

    http://www.lejournaldepersonne.com/2011/03/seisme/

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :