La folie Zara ou plus de femmes ont un Zara plutôt qu’un MacBook ou compte Facebook

Cette fin d’année on a beaucoup parlé de Steve Jobs le patron d’Apple et de Mark Zuckerberg le createur de Facebook avec ses 500 millions d’utilisateurs virtuels, mais la vedette à mon avis c’est bel et bien Amancio Ortega, le légendaire patron de la chaîne de vêtements ZARA. Peu connu du public, ce dernier est pourtant le fondateur de la chaîne de vêtements Zara. Sa fortune est vertigineuse: 25 milliards de dollars, ce qui le place à la neuvième place des plus grosses fortunes mondiales et la 1ere en Espagne.
Amancio Ortega fuit les médias comme la peste et j’imagine qu’il ne doit pas avoir de page sur Facebook.
Ce fils de cheminot a quitté l’école à 14 ans, et a passé des années à travailler en tant que livreur pour un magasin de chemises.
Il ouvre en 1975 la première boutique Zara dans sa Corogne natale avec toujours pour idée de copier les créations des grands couturiers pour les proposer aux femmes modestes. Basée sur des petits prix et un renouvellement rapide stocks, la marque connaît une réussite immédiate.

J’aime me promener dans les boutiques Zara à travers le monde, j’y suis depuis au moins 20 ans à suivre ma moitié, à Madrid, à Paris,à Montréal, à New York, à Tel Aviv c’est partout la même folie, les femmes oublient tout, elles sont obnubilées par les vêtements Zara. Ici au rayon femme il n’y a pas de place pour les hommes, les femmes cherchent à se faire belle, à se faire plaisir, rien de virtuel tout est réel .
Je me souviens d’un jour chez Zara en 1996 à Paris, par hasard c’était jour de soldes, il était midi l’heure du break-repas, ce fut l’afflux des employées de la région. Il n’y avait pas à l’époque suffisamment de vestiaires. J’ai pu assister ébahi à une séance de streap-tease de toutes ces femmes qui essayaient de tout dans la boutique aux yeux de tous.

Donc si aujourd’hui Amanncio Ortega quitte vu son âge la direction de Zara, on ne doit pas oublier qu’en dehors du réseau internet a eu lieu à mon avis la plus grande révolution féminine. ZARA à travers le monde a plus d’utilisateurs féminines que Facebook et certainement plus de femmes qui ont un Zara plutôt qu’un MacBook ou un iPhone.

Publicités

One Response to La folie Zara ou plus de femmes ont un Zara plutôt qu’un MacBook ou compte Facebook

  1. cette séance de strip, c’est très visuel, je la vois bien dans un film, un morceau d’anthologie possible

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :