pas de mots, que des pleurs, les forets du Carmel brûlent

Pas de mots, que des pleurs, les forets du Carmel le plus bel endroit naturel d »Israel, symbole de beauté et de slendeur de la Terre Sainte sont en feu, un feu d’une ampleur sans précèdent dans une région ou l’aridité et la sécheresse prennent le dessus avec le réchauffement de la planète.


Je n’arrive pas a trouver les mots, « ראשך עליך ככרמל » dit le livre des prophètes
Ce soir, 2eme soirée de Hanukkah, fêtes des lumières, c’est une lumière noire, une tragédie dans un pays ou chacun plante du vert pour transformer et repousser le désert naturel et psychique qui nous entoure.
desert naturel et psychique qui noue entoure

Publicités

One Response to pas de mots, que des pleurs, les forets du Carmel brûlent

  1. […] écrit il y a quelques instants ces mots sur le Carmel, je reprends mes esprits: ce dimanche j’ai fait la route qui mène du centre du Carmel a […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :