Les chiffres du déclin ou le désastre démographique russe

La population de la Russie s’établissait à 142 millions d’habitants en novembre 2009. La population a atteint un sommet historique à environ 148 689 000 en 1991, juste avant l’éclatement de l’Union Soviétique.
S’en est suivi un déclin démographique prononcé avec une diminution de sa population d’environ 0,5% par an soit 700,000 personnes, par la combinaison d’une baisse de la natalité et d’une hausse de la mortalité.

Maladies, alcool et accidents combinés avec une moyenne d’un enfant par couple et une espérance de vie de 60 ans, et on ne peut que parler de désastre demographique russe.

2010 nous ramène donc au niveau des années 1980, et à ce rythme dans 20 ans en 2030 la population russe sera inférieure à celle de 1950 soit un immense bond en arrière sur un siècle entier.
On comprend donc que la Russie ne peut faire face aux defis du XXIeme siècle, des villages fantômes se multiplient pas loin de Moscou. Fini la superpuissance Soviétique, fini aussi la puissance Russe, c’est le déclin…. mais l’histoire n’a pas dit son dernier mot, les migrations changeront peut être un peu les choses mais on ne parlera plus de Russie blanche.

PS: Dommage! les femmes russes sont à mon humble avis les plus belles du monde: de Jérusalem à Montréal elles font ravage.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :