Signal inédit de faiblesse

La Chine signifie de plus en plus fermement à la VIIe flotte américaine qu’elle ne doit pas venir croiser trop près de ses côtes.
Il semble donc que, pour apaiser la Chine, Washington ait décidé de laisser son porte-avions de l’autre côté de la péninsule coréenne, en mer de l’Est (appelée mer du Japon par Tokyo). Un compromis qui fait débat côté américain, des analystes dénonçant un inédit et malheureux signal de faiblesse par rapport à Pékin. Et un précédent qui risque d’entraver dans l’avenir les opérations de l’US Navy dans le Pacifique Ouest.

Est-ce donc un signal inédit de la faiblesse américaine du début du XXI eme siècle avec Obama à sa tête ou un signal inédit de force chinoise du début du XXI eme siècle ? Peu importe, la faiblesse de l’un est toujours la force de l’autre, mais les conséquences seront d’une portée stratégique considérable.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :