C’est un vol record certes, mais d’un impact pédagogique incroyable.

Un Modigliani (« La Femme à l’éventail »), un Picasso (« Le Pigeon au petits pois »), un Matisse (« La Pastorale »), un Braque (« L’Olivier près de l’Estaque ») et un Léger (« Nature morte aux chandeliers ») ont été volées dans la nuit de mercredi à jeudi au musée d’Art moderne de Paris.

C’est un vol record certes, mais d’un impact pédagogique incroyable.
Je crois que des demain les écoliers de France et pourquoi pas du monde entier devraient voir ces oeuvres( enfin, 1 copie! ), et apprendre ainsi qui sont Modigliani, Braque et Léger ainsi que les courants du cubisme, du fauvisme et du surréalisme.
Je suis certain que ces écoliers seront attentifs à toute cette histoire de l’art (et de l’art de voler!), ainsi pour la modique somme de 100 millions d’euros, on aura réussi à imprégner les jeunes écoliers français (et pourquoi pas espagnols ou chinois.. ) à reconnaître une oeuvre d’art, les maitres peintres et les courants.
C’est une occasion unique de remettre la génération Facebook et YouTube à la culture générale. Un vol record certes mais une occasion aussi d’investir dans la culture générale de ces enfants Iphone.

En ce qui me concerne, n’ayant plus confiance dans les musées, et comme je ne suis pas sur de revoir ces pièces d’art dans un musée dans un proche avenir, je préfère créer mon musée virtuel privé et inviolable et d’une valeur modique de 100 millions de bytes.




Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :