Philip Roth et John Rankin, les regards de l’écrivain et du photographe sur la femme

J’ai remarqué que la plupart des femmes ne sont pas sures de leur corps, même lorsque elles sont en tout point adorables.
Elles ne le savent pas toutes. Il faut être un certain type de femme pour le savoir. La plupart se polarisent sur un détail qu’elles jugent a tort disgracieux. Souvent elles cherchent à cacher leurs seins. Il y a la comme une honte dont l’origine m’échappe, et il faut les rassurer longtemps pour qu’elles aient plaisir à les montrer, plaisir à ce qu’on les regarde. Même celles que la nature a le plus gâtées.

Philip Roth, la bête qui meurt

Pour animer Philip Roth quoi de mieux que John Rankin. Son approche joyeusement érotique du corps féminin l’a sacré photographe des stars et nouvelle star de la photographie. Je vous convie à voir son site. Quant à Philip Roth tout les subjonctifs ne suffiraient pas à le classer, l’un des 4 principaux auteurs américains vivant, l’un des grands auteurs juifs américains….., j’ai avalé son roman envoûtant en 48 heures sur un homme à l’orée de sa vieillesse qui découvre sa dépendance sexuelle. Un chef d’oeuvre, un autre de Philip Roth.

John Rankin et Philip Roth, 2 hommes, l’un a 40 ans, l’autre presque le double, et un même regard – celui de l’écrivain ou celui du photographe – sur la femme.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :