Un peu d’oubli

Aujourd’ hui l’actualité est au point mort, pas de « news », c’est à dire rien de particulier, un jour normal, un jour pas comme les autres puisque les medias n’ont rien à se mettre sous la dent, nous sommes après….
Après la marée noire de BP, après la crise de l’euro, après le crash d’un avion, après l’ouverture du festival de Cannes, mais attention ce « après » c’est comme la météo entre 2 dépressions. La première passe, il y a un creux et puis la seconde s’impose.
Nous sommes entre ces deux vagues, donc l’occasion de se laisser aller, de rêver, d’imaginer la nature avec cette photo trouvée au hasard du jour et ou cette jeune femme cueille des fleurs de colza avant l’arrivée de la pluie.

Elle, c’est une ukrainienne mais elle pourrait être française, canadienne, israélienne ou marocaine, dans un champs de colza jaune mais un champs couleur lavande ou tulipe me conviendrait aisément, sous ce ciel de pluie ou sous d’autres cieux, pourvu que les medias qui alimentent la machine à déprime en ne traitant qu’une partie de la réalité, la plus noire prennent le large, pourvu qu’on ait l’ivresse de la nature, de la jeunesse et de l’espoir.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :